Chroniques Livres

Belle époque de Elizabeth Ross

Lien Amazon : Belle époque
Lien Goodreads : Belle époque
Éditeur : Robert Laffont > La Collection R
Prix : 17.90€
★★★★☆

Résumé :
Lorsque Maude Pichon s’enfuit de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage dont elle ne veut pas, elle monte à Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l’exposition universelle de 1889. Hélas, ses illusions romantiques s’y évanouissent aussi rapidement que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d’un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle : « On demande de jeunes filles laides pour faire un ouvrage facile. » L’Agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le repoussoir. Son slogan ? « Louez un faire-valoir, vous en deviendrez d’emblée plus attirante. » Étranglée par la misère, Maude postule… Monsieur Durandeau a déjà amassé une petite fortune grâce à sa riche clientèle, et quand la Comtesse Dubern vient chercher une compagne pour Isabelle, sa fille aux idées bien arrêtées, Maude est immédiatement choisie comme faire-valoir idéal. Mais Isabelle ne sait pas que sa nouvelle  » amie  » n’est en fait que de location, et l’existence de Maude au sein de l’aristocratie repose entièrement sur sa capacité à garder ce lourd secret. Pourtant, plus elle en apprend sur Isabelle, et plus sa loyauté envers la Comtesse est mise à l’épreuve. Et plus la tromperie dure dans le temps, plus Maude aura à perdre…

Mon avis :
J’ai été ravie de cette lecture. J’avoue totalement avoir acheté ce livre pour la couverture et parce que était publié chez la Collection R, qui est vraiment une valeur sûre pour moi, il n’y a qu’un seul livre que j’ai lu dans cette collection que ne m’a pas vraiment plu jusqu’à maintenant.
J’ai adoré cette histoire. Déjà, parce que cela se déroule à Paris, avec des personnages qui sont tous français (pas d’américaine qui vient s’installer… on commence à l’avoir vue et revue cette histoire). Dans Belle époque, on assiste à la montée puis à la retombée de Maude et j’ai adoré voir ce personnage évoluer. On sait qu’elle va se faire prendre au piège de ses sentiments, on aimerait la prévenir de faire attention, de se méfier, de se rappeler pourquoi elle a été embaucher… Au début, je l’ai adoré, puis à un moment donné j’ai vraiment été déçue par son comportement, et à la fin j’ai enfin retrouvé la Maude qui m’avait fait sourire au début, j’avais de la compassion pour elle, je m’y suis attachée. J’ai aussi adoré Isabelle, et j’ai adoré détester la comtesse. Les personnages apportent tous quelque chose à l’histoire, et sont tous très bien développés.

Autre point sympathique : pas de triangle amoureux, et très peu de romance. Et ça fait vraiment du bien ! On se focalise sur l’histoire, la vraie, et ça ne part pas dans tous les sens, et c’en est d’autant plus crédible !

J’ai particulièrement aimé le thème de cette histoire, et le fait d’avoir une héroïne qui n’est pas une jolie fille qui s’ignore, comme dans la plupart des livres YA. Ici, Maude n’est pas jolie, mais elle a une belle âme. Il y a une très jolie morale à cette histoire, et la fin est géniale. J’ai trouvé ça très bien que l’éditeur/l’auteur ajoute la nouvelle « Les Repoussoirs » de Zola à la fin du livre, puisque c’est de là qu’Elizabeth Ross s’est inspiré pour écrire son roman… On plonge un peu plus dans l’univers des personnages.

Un commentaire sur “Belle époque de Elizabeth Ross

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s