Chroniques Livres

L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes de Karine Lambert

Éditeur : Le Livre de Poche
Prix : 6€60
Note : ★★★☆☆
Résumé :
Les hommes sont omniprésents dans cet immeuble de femmes… dans leurs nostalgies, leurs blessures, leurs colères et leurs désirs enfouis. Cinq femmes d’âges et d’univers différents unies par un point commun fort : elles ne veulent plus entendre parler d’amour et ont inventé une autre manière de vivre … Jusqu’au jour où une nouvelle locataire vient bouleverser leur quotidien. Juliette est séduite par leur complicité, leur courage et leurs grains de folie. Mais elle, elle, n’a pas du tout renoncé ! Et elle le clame haut et fort. Va-t’elle faire vaciller les belles certitudes de ses voisines ?
Mon avis :
J’étais très emballée par ce roman, et j’ai finalement été un peu déçue. Je pensais que l’arrivée de Juliette dans cet immeuble de femmes qui ont renoncé à avoir un homme dans leurs vies allait chambouler leur quotidien, que j’allais avoir droit à des scènes drôles, un peu loufoques… Et finalement, j’ai trouvé que c’était à la fois long et trop court.
Je m’explique : le livre est très court, et j’ai eu l’impression qu’aucun personnage n’était vraiment mis en avant, que leurs histoires étaient racontées mais n’étaient pas vraiment détaillées. On a droit à de petites histoires de la vie de chacune des habitantes de cet immeuble, mais finalement, on ne les connaît presque pas à la fin du roman. Carla, qui part en Inde au début, est inexistante, on ne parle pratiquement pas d’elle. Il n’y a que le personnage de la Reine et Juliette qui ont droit à un développement un peu plus approfondi, et j’ai trouvé ça dommage parce que chaque femme de cet immeuble aurait mérité un peu plus d’attention. Ce roman est donc un peu trop court et aurait mérité d’être un peu plus étoffé, mais j’ai trouvé que certaines scènes étaient aussi longues et n’apportaient pas forcément grand chose à l’histoire… Pour un roman d’à peine 200 pages, c’est quand même dommage. J’ai quand même su m’attacher aux personnages, et j’aurai aimé les découvrir plus, et la fin était touchante même si trop rapide à mon goût. J’ai passé un bon moment, même si cette lecture était très rapide et un peu décevante.

Un commentaire sur “L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes de Karine Lambert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s