Chroniques Livres

Le géant enfoui de Kazuo Ishiguro

Publié chez les Editions des Deux Terres, mars 2015.
416 pages, 23€
Ma note : ★★★☆☆

Résumé :
Axl et Beatrice vivent un amour constant qui a résisté aux années. Ils décident de faire un voyage pour rejoindre leur fils, parti depuis longtemps. De nombreux obstacles se dressent sur leur chemin, parfois étranges, parfois terrifiants, et mettent leur amour à l’épreuve. Leur parcours est une métaphore de nos vies à tous.
Dix ans après Auprès de moi toujours, Kazuo Ishiguro revisite, dans Le Géant enfoui, les thèmes shakespeariens qui traversent son oeuvre : la mémoire et l’oubli, la confiance et la haine, la vengeance et la justice. L’histoire d’Axl et Beatrice, une allégorie du monde moderne, est d’ores et déjà un monument de la littérature.

Mon avis :
Je ne connaissais Kazuo Ishiguro et son univers qu’à travers Auprès de moi toujours et l’adaptation cinématographique de ce roman. J’ai donc été quelque peu surprise de découvrir un univers totalement différent en me plongeant dans Le Géant Enfoui. J’ai beaucoup aimé les premières parties de ce roman, la découverte de cet univers très féerique et presque digne d’un conte, et surtout les deux personnages principaux : Axl et Béatrice. Je n’ai pas eu de mal à me plonger dans l’histoire, mais j’ai eu du mal à en voir le bout.

L’histoire est riche en événements, en rencontres et en émotions. Le but d’Axl et Béatrice est de retrouver leur fils, et par la même occasion de découvrir ce qui cause cette fameuse brume qui fait perdre la mémoire à tout le monde. C’est d’ailleurs à cause de cela qu’ils ont du mal à se souvenir de leur fils, d’où il est, à quoi il ressemble… J’ai beaucoup aimé leur voyage, et l’aspect de quête qu’il prend petit à petit. Et surtout, surtout, j’ai aimé l’attachement que se portent les personnages. C’est grâce à eux que j’ai réussi à terminer le roman.

Je ne saurai dire ce qui a manqué… parce que globalement, tous les éléments étaient là pour que ce soit un coup de cœur. L’écriture de Kazuo Ishiguro est magnifique, les thèmes abordés sont très intéressants et l’univers médiéval-fantasy est vraiment splendide. Je pense juste que certains passages étaient beaucoup trop longs, parfois même un peu ternes. J’ai cependant adoré cette allégorie avec notre monde moderne, qui porte forcément à réfléchir. Une petite déception donc.

Un commentaire sur “Le géant enfoui de Kazuo Ishiguro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s