Chroniques Livres

Francesca #2 et #3, La Trahison des Borgia et Maîtresse de Borgia de Sara Poole

Chez les Editions Toucan et Pocket, avril 2012 et février 2015.
400 et 498 pages, 20€ et 8€10.
Ma note globale : ★★★★☆
Résumé du premier tome :
Rome, fin du XV e siècle. Bien plus qu’un art, l’empoisonnement est un véritable métier à la cour des Borgia. Et c’est celui de Francesca, comme de son père avant elle, jusqu’à ce qu’il meure dans la rue, roué de coups. Déterminée à venger son assassinat, la jeune femme prend la charge d’empoisonneuse au service du cardinal Rodrigo Borgia. Désormais au cœur des intrigues d’une des familles les plus puissantes de Rome, Francesca devient la confidente de Lucrèce Borgia et l’amante de César. Mais surtout, sa vendetta fait d’elle la pièce maîtresse d’une partie d’échecs immémoriale, dont l’issue pourrait replonger l’Europe dans l’obscurantisme…
Mon avis :
J’avais lu le premier tome l’année dernière, et j’avais laissé traîner le second tome jusqu’à ce que je trouve le troisième en poche. J’ai donc marathoné ces deux derniers tomes, histoire d’enfin terminer cette série. Quel plaisir de retrouver Francesca, l’époque des Borgia et le style de Sara Poole ! Francesca est une héroïne forte et puissante, elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense, d’affronter la famille Borgia et de se battre pour ses principes, mais malgré tout elle se retrouve à affronter ses propres démons. C’est un vrai plaisir de la suivre lors de cette trilogie et de s’attacher à elle.
Le second tome, La Trahison des Borgia, est beaucoup plus tourné vers les Borgia et le meurtrier qui rode à Rome pour s’en prendre au Pape, tandis que le troisième tome, Maîtresse de Borgia, est plus tourné vers Francesca et nous permet d’en apprendre plus sur son passé, sur ce qui est arrivé à sa mère et comment elle l’a vécu. J’ai beaucoup apprécié ce dernier tome et l’aspect plus personnel qu’il aborde, on termine en beauté en s’attachant complètement avec le personnage principal, en comprenant enfin d’où viennent ses cauchemars récurrents. Le métier d’empoisonneuse de Francesca ne lui permet pas de vivre une vie tranquille et la met dans des situations plus compliquées les unes que les autres, et ce pour notre plus grand plaisir.
L’écriture de Sara Poole est extrêmement agréable, très recherchée et l’on sent que ses romans reposent sur de vraies recherches historiques, on sent que les bases sont solides et cela ne rend la lecture que plus appréciable. Ces deux tomes, à l’image du premier, sont remplis de rebondissements, de retournements de situations, de sentiments, de trahison, de complots… Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Nous sommes complètement plongés au XVème siècle et quel plaisir, j’ai vraiment savouré ma lecture jusqu’aux dernières pages et j’étais triste d’en avoir fini.
J’ai tout de même été un peu déçue par la fin du troisième tome, puisque finalement pour moi, l’histoire avec Morrozzi n’est pas terminée. J’espère qu’un quatrième tome sortira un jour, puisque je n’ai rien vu à ce sujet en cherchant sur internet. J’espère que Francesca aura droit à d’autres aventures et à une autre fin digne de ce personnage haut en couleurs et qui traverse des tas d’aventures.

Un commentaire sur “Francesca #2 et #3, La Trahison des Borgia et Maîtresse de Borgia de Sara Poole

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s