Chroniques Livres

Les Clans Seekers #1 de Arwen Elys Dayton

Chez Robert Laffont dans la Collection R, septembre 2015.
480 pages, 18€90.
Ma note : ★★☆☆☆

Quatrième de couverture :
Lorsque Quin aura prêté serment, elle deviendra enfin ce pour quoi elle s’est entraînée toute sa vie : une Seeker. Un honneur qui se mérite tout autant qu’il s’hérite. Une fois initiée, Quin pourra se battre aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, pour protéger le pauvre et l’opprimé. Ensemble, ils iront porter la flamme au cœur des ténèbres. Et elle sera avec celui qu’elle aime, qui n’est autre que son meilleur ami. Mais la nuit où elle prête serment, tout bascule. Les masques tombent et Quin découvre qu’elle a été élevée dans le mensonge. Ni sa mission, ni sa famille, ni même ses amis ne sont ce qu’elle croyait. Et il est trop tard pour faire marche arrière…

Mon avis :
J’étais très emballée par ce livre, et je pense que c’est ce qui fait que ma déception a été si grande. J’ai passé un bon moment de lecture grâce à l’écriture et le style d’Arwen Elys Dayton, mais globalement, j’hésite encore à me plonger dans le tome 2 à sa sortie.

Tout commençait pourtant très bien, nous suivons trois personnages qui sont dans une sorte d’école pour devenir Seekers, ils ne vivent que pour ça, ils pensent Seekers, ils respirent Seekers… Ces trois personnages, Quin, John et Shinobu m’ont plût dès les premières pages et l’alternance des chapitres était plutôt bien dosée puisque les chapitres étaient assez courts. Puis c’est là que le tout s’est un peu gâté…

Déjà, il n’est jamais explicité clairement au début du roman ce qu’est un Seekers, le lecteur tourne en rond pour essayer de deviner à quoi sert cette fameuse formation, la fameuse cérémonie qui feront enfin de Quin, John et Shinobu de vrais Seekers. Déjà, cela a commencé à me faire décrocher. Puis c’est le mélange des genres qui m’a fait me perdre. Pour moi, j’étais partie dans un genre de livre fantastique historique, puis nous nous retrouvons avec des éléments issus de la science fiction, et le mélange des deux était toujours très flou, rien n’est vraiment explicite et tout est très compliqué. J’ai eu beaucoup de mal à me projeter dans ce décors et dans cet univers, du coup cela s’est répercuté sur mon intérêt pour les personnages. L’univers est vraiment difficile à apprivoiser et je n’arrivais tout simplement pas à me projeter dans l’histoire parce que je ne comprenais pas ce qu’il s’y passait, quels étaient les enjeux, pourquoi, comment, qui, où… J’avais des tas de questions en tête, et cela aurait pu être une bonne chose… mais ça n’a pas été le cas malheureusement.

J’avais pourtant bien accroché avec les trois personnages principaux au début, surtout avec John qui est un peu en retard par rapport à Quin et Shinobu au niveau de la formation, puis qui devient l’anti-héros, on ne sait pas vraiment s’il est gentil ou méchant, il veut servir d’autres intérêts que ceux pour lesquels ils ont été formés toute leur vie…Les trois sont développés, on en apprend plus sur le contexte familial de chacun, sur leur lien avec le clan Seekers et les liens qu’ils entretiennent entre eux, et -chose assez appréciable- pour une fois, l’héroïne ne m’a pas trop énervée.

Je sors donc assez mitigée et plutôt déçue de cette lecture, il y a pourtant de bons éléments : le début était plutôt pas mal et prenant mais j’ai trouvé qu’il y avait énormément de longueurs et d’inégalités dans le rythme, certains passages étaient très rapides et prenants et d’autres me faisaient décrocher totalement et me poussaient à me plonger dans une autre lecture. Je suis un peu frustrée, parce que le style de l’auteure est bon, et j’aurais vraiment aimé que ce livre me plaise, mais j’ignore encore si je me plongerai dans la suite parce que je ne me soucie pas des personnages et je ne crois pas envie de savoir ce qu’il va advenir d’eux… Ce qui est assez problématique en soit quand on se plonge dans un livre. À voir donc plus tard, lors de la sortie du tome 2 si le résumé me tente.

Un commentaire sur “Les Clans Seekers #1 de Arwen Elys Dayton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s