Chroniques Livres

Longbourn de Jo Baker

Chez Black Swan, janvier 2014.
448 pages, 5€93.
Ma note : ★★★★☆

Quatrième de couverture :
Sur le domaine de Longbourn, vivent Mr et Mrs Bennet et leurs vénérables filles, en âge de se marier. À l’étage inférieur veillent les domestiques. Personnages fantomatiques dans le célèbre roman de Jane Austen, Orgueil et préjugés, ils deviennent ici des êtres de chair et de sang qui, du matin au soir, astiquent, frottent, pétrissent et vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs bien-aimés patrons. Mais ce que les domestiques font dans la cuisine, sans être observés, pendant qu’Elizabeth et Darcy tombent amoureux à l’étage, relève d’eux seuls… Une histoire d’amour peut en cacher une autre, et qui sait quel secret enfoui risque de resurgir.

Mon avis :
En tant que passionnée de l’univers et des œuvres de Jane Austen, j’ai toujours hâte mais toujours un peu peur de me plonger dans un nouveau roman inspiré de l’une de ses œuvres. J’y suis tellement attachée que j’ai peur de ne pas apprécier ma lecture. Le roman de Jo Baker nous présente le côté obscur de Longbourn, celui des domestiques, les cuisines et les autres pièces de la maison que l’on ne découvre pas au fil des pages d’Orgueil et Préjugés. J’ai beaucoup aimé cette lecture, déjà pour cette découverte du quotidien des domestiques, extrêmement difficile et rendu parfois encore plus dur par la famille Bennet alors qu’ils ne se rendent pas compte de la charge de travail déjà en attente.

Ce roman est très agréable déjà par l’écriture de Jo Baker qui est très fluide, très simple et très accessible, et surtout parce qu’elle nous permet de renouer avec la famille Bennet, et de nous plonger un peu plus dans l’univers de Longbourn et d’Orgueil et Préjugés. L’auteure, comme elle l’explique à la fin du roman, a vraiment tenu à suivre la chronologie des événements de l’oeuvre originale pour écrire son propre roman, elle y a vraiment porté une attention particulière : lorsque l’on voit un domestique dans une scène d’Orgueil et Préjugés, cette scène est présente ici dans Longbourn, et inversement pour les apparitions des Bennet.

Bien sûr, cette oeuvre pourrait rendre les puristes des œuvres de Jane Austen un peu nerveux et les énerver, puisque de grandes libertés ont été prises avec certains éléments. La famille Bennet est fidèle à elle-même, mais des éléments ont été rajoutés pour affiner le caractère de chaque personnage, comme par exemple Wickham, Jane et Elizabeth, ou encore une histoire plus élaborée pour Mr. Bennet. Pour ma part, cela ne m’a pas déplut, au contraire. J’ai apprécié que Jo Baker prenne des libertés, puisqu’en parallèle elle était restée très respectueuse de l’oeuvre originale.

Les nouveaux personnages sont vraiment très attachants, je n’ai pas pu m’empêcher d’éprouver de la compassion pour cette équipe de domestiques qui travaille d’arrache-pied mais qui aurait besoin de beaucoup plus d’heures dans une journée pour pouvoir venir à bout de toutes leurs tâches. Sarah et Smith sont bien sûr mes préférés et la romance qui s’installe était toute douce, toute mignonne et vraiment bien menée et pas du tout précipitée (ce que je redoute en général dans les œuvres inspirées de Jane Austen).

Longbourn nous présente donc une nouvelle facette de Orgueil et Préjugés et de la fameuse famille Bennet, grâce à des personnages extrêmement bien menés et des scènes à la fois poignantes et touchantes. Je recommande ce roman à tous les fans de la période ou de Jane Austen, ou tout simplement les fans de romances.

Un commentaire sur “Longbourn de Jo Baker

  1. Il est dans ma PAL, il faut absolument que je le lise vite ! J’ai lu beaucoup de bonnes critiques, la tienne ne fait pas exception ! Je ne regrette donc pas de l’avoir ajouté à ma PAL, je suis déjà persuadée, avant même de l’en sortir, que je serai séduite ! ! 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s