Chroniques Livres

Rose Soie de Camille Adler

Chez Milady Romance, septembre 2014.
283 pages, 7€60.
Ma note : ★★★★☆

Quatrième de couverture :
Au XIXe siècle, Rose de Saulnay, jeune femme de la haute société parisienne, est mariée à un homme violent, qui lui reproche son comportement et son goût pour la mode. A l’occasion d’un bal masqué, elle rencontre Alexander Wright, le couturier le plus en vue de la capitale. Lorsque la loi autorisant le divorce est votée, Rose trouve le courage de prendre sa vie en main et de quitter son époux. Mais il refuse. Aidée par sa femme de chambre, elle s’enfuit et ouvre une boutique de confection. C’est le début d’une période difficile, entre le rejet de la société et celui de son époux. Mais grâce à Alexander Wright, Rose retrouvera foi en l’avenir et en l’amour.

Mon avis :
Rose Soie, c’est l’histoire de Rose de Saulnay dont la vie n’est pas toujours facile avec son mari violent et loin d’être aussi parfait qu’il le laisse paraître quand ils sont en société. Mais avec l’arrivée du Bal de Jasmin, Rose et son mari font la rencontre d’Alexander Wright, couturier de talent, et commandent une robe fabuleuse pour Rose. Nous voilà plongés au XIXème siècle, dans le monde de la mode et de la noblesse parisienne.

Rose Soie est une romance assez courte mais très sympathique que j’ai avalé en quelques heures de lecture seulement. Il est difficile de lâcher un tel roman, déjà par la fluidité de l’écriture, et aussi par les personnages qui nous entraînent avec eux dans leurs aventures. Bien sûr, comme toujours, on sait dès le début comment cela va se terminer. Mais ce n’est pas pour la surprise que l’on lit des romances, c’est pour évader son esprit, vivre quelque chose de tout doux et de tout mignon avec une héroïne attachante. C’est le cas ici, Rose est un personnage que j’ai adoré suivre. Elle n’a pas une vie facile avec son époux, mais elle ne laisse rien paraître quand elle est avec ses amies, et fait comme si tout était parfait. Leur mariage se déroulait pourtant très bien au début, puis elle a vite compris qu’elle et son époux n’avaient strictement rien en commun. Il ne la comprend pas, elle l’énerve au plus au point alors qu’elle ne fait rien pour le mettre dans un tel état. Elle ne parle jamais des défauts de son époux, puisque les apparences sont ce qui comptent le plus. Sa passion pour la mode tient la plus grande place dans le roman, et bien sûr, cette passion va s’allier à celle d’Alexander Wright, qui va comprendre dès le premier regard que Rose n’est pas comme les autres femmes.

Bien que je savais pertinemment comment le roman allait se terminer, j’ai été parfois surprise de voir quels choix Camille Adler avaient fait, nous sommes loin de l’héroïne faible que l’on peut parfois trouver. Rose demande le divorce et décide même d’ouvrir sa propre boutique de vêtements, aidée de son ancienne femme de chambre et de la mère de cette dernière. Ce roman n’est pas parfait, j’aurais par exemple aimé en savoir un peu plus sur Alexander et surtout avoir plus de passages de son point de vue, voir la façon dont il percevait les événements.
C’est parfois un peu trop beau pour être crédible et l’on suit parfois quelques clichés de la romance, mais j’ai passé un excellent moment avec cette lecture!

Un commentaire sur “Rose Soie de Camille Adler

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s