Chroniques Livres

Dragon de Glace de George R.R. Martin

Chez Flammarion, octobre 2015.
116 pages, 12€90.
Ma note : ★★★★★

Quatrième de couverture :
« D’un blanc cristallin, ce blanc dur et froid, presque bleu, le dragon de glace était couvert de givre ; quand il se déplaçait, sa peau se craquelait telle la croûte de neige sous les bottes d’un marcheur et des paillettes de glace en tombaient. Il avait des yeux clairs, profonds, glacés. Il avait des glaçons pour dents, trois rangées de lances inégales, blanches dans la caverne bleue de sa bouche. S’il battait des ailes, la bise se levait, la neige voltigeait, tourbillonnait, le monde se recroquevillait, frissonnait. S’il ouvrait sa vaste gueule pour souffler, il n’en jaillissait pas le feu à la puanteur sulfureuse des dragons inférieurs. Le dragon de glace soufflait du froid. »

Mon avis :
Je connaissais déjà Dragon de Glace avant la sortie de cette édition chez Flammarion, par le biais d’un recueil de nouvelles de George R.R. Martin publié par ActuSF. Dragon de Glace était d’ailleurs la nouvelle que j’avais le plus appréciée du recueil, par son univers fantastique. Quand j’ai vu que cette magnifique édition sortait, j’ai craqué. L’objet livre est vraiment sublime : la couverture est cartonné, il y a une jaquette illustrée au dos, un petit dragon sur la couverture du livre, et les illustrations à l’intérieur sont juste magnifiques et collent complètement avec l’ambiance de la nouvelle ! Le prix de cette édition n’est pas du tout excessif, en plus de ça.

Cette nouvelle est très courte et nous plonge immédiatement dans cet univers créé par George R.R. Martin. C’est un monde et un univers très éloigné de celui de Game of Thrones mais qui connaît quand même quelques points communs, principalement le dragon et l’hiver. Ici, l’auteur nous présente le lien qu’entretient une jeune fille avec un dragon de glace, animal fantastique et responsable de l’hiver qui fait taire la nature. Je trouvais déjà que la nouvelle était sublime et très prenante, mais les illustrations ajoutent un vrai plus, c’est presque un conte.

Je suis ravie de voir que les écrits de George R.R. Martin commencent enfin à se varier un peu en France, grâce au succès de Game of Thrones (merci à la série!), cela me permet de faire de magnifiques découvertes. Voici deux exemples d’illustrations que l’on retrouve dans cette édition et le fameux petit dragon sur la couverture :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s