Chroniques Livres

La chute des géants, Le Siècle #1 de Ken Follett

Chez Robert Laffont, septembre 2010.
997 pages, 24€50.
Ma note : ★★★★★

Quatrième de couverture :
En 1911, les grandes puissances vivent leurs derniers instants d’insouciance. Bientôt la guerre va déferler sur le monde… De l’Europe aux Etats-Unis, du fond des mines du pays de Galles aux antichambres du pouvoir soviétique, en passant par les tranchées de la Somme, cinq familles vont se croiser, s’unir, se déchirer, au rythme des bouleversements de l’Histoire. Passions contrariées, rivalités et intrigues, jeux politiques et trahisons… Billy et Ethel Williams, Lady Maud Fitzherbert, Walter von Ulrich, Gus Dewar, Grigori et Lev Pechkov vont braver les obstacles et les peurs pour s’aimer, pour survivre, pour tenter de changer le cours du monde.

Mon avis :
J’ai ce livre dans ma PAL depuis sa sortie, même chose pour les deux tomes suivants. Ken Follett, c’est un peu une référence pour moi depuis ma lecture des Piliers de la Terre et de sa « suite », Un monte sans fin donc je ne me faisais pas trop de souci. C’est plutôt les 1000 pages par tome qui me faisaient un peu peur… Et finalement, c’est passé comme une lettre à la poste. Je crois n’avoir jamais lu un aussi long livre en aussi peu de temps !

Ce premier tome du Siècle commence en 1911 pour finir quelques temps après la fin de la première guerre mondiale, nous suivons des personnages dans plusieurs pays tels que l’Allemagne, la Russie, l’Angleterre… Ils nous sont présentés dans leur quotidien, ils ne sont pas issus de la même classe sociale, ne se battent pas pour les mêmes choses, n’ont pas les mêmes convictions et pourtant, leurs destins sont liés et ils ne vont cesser de se croiser au fil des chapitres. Je me suis énormément attachée aux personnages, c’est ça qui est bien dans un aussi long roman : les personnages sont énormément détaillés et très bien construits, réalistes et attachants.

C’est avec l’assassinat de François-Ferdinand d’Autriche que les choses s’accélèrent et que l’on entre dans le vif du sujet : la première guerre mondiale est en marche. On se rend alors compte des conséquences que cet attentat à eu sur les relations internationales et sur la vie des gens de tous pays, et principalement sur les vies de nos personnages. J’ai appris énormément sur ce qui a amené à cette guerre, les implications des différents pays et ce, jusqu’à la fin du conflit.

Il y a de tout dans ce roman, de la guerre, des enquêtes, de l’amour, de l’amitié, des sentiments, de la peine… On passe par toute une palette de sentiments et c’est ce qui en fait un fabuleux roman et qui fait que c’est si difficile de s’en détacher.

Ce serait mentir de dire que je n’ai pas trouvé certains passages un peu longuets… La partie qui concerne les combats m’a s’emblée parfois sans fin, trop détaillée et pas assez romancée, il y a énormément d’informations données à la fois et c’était parfois difficile d’avancer. Mais l’écriture de Ken Follet m’a fait oublier ces petits défauts, les personnages sont vraiment les gros points forts de ce roman, j’ai eu du mal à le lâcher et à les abandonner une fois que je l’avais terminé.

Ce roman est une vraie fresque où les personnages ne cessent de se croiser les uns les autres, leurs destins sont liés et c’est un vrai délice. On apprend énormément tout en découvrant une histoire fabuleuse. Je ne peux que saluer le travail de recherches qui a été effectué pour cette trilogie, cela se ressent lors de la lecture.

Un vrai coup de cœur, j’ai déjà hâte de me plonger dans le second tome.

Un commentaire sur “La chute des géants, Le Siècle #1 de Ken Follett

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s