Chroniques Livres

La voie des Oracles #1, Thya de Estelle Faye

Chez Scrinéo, octobre 2014.
336 pages, 16€90.
Ma note : ★★★★★

Quatrième de couverture :
La Gaule, Ve siècle après Jésus-Christ. Cerné par les barbares, miné par les intrigues internes et les jeux du pouvoir, l’Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement. Les vieilles croyances sont mises au rebut, les anciens dieux se terrent au fond des bois, des montagnes et des grottes, les devins sont pourchassés par la nouvelle Eglise. Thya, fille de l’illustre général romain Gnaeus Sertor, a toujours su qu’elle était une Oracle. Il lui faut vivre loin de Rome, presque cachée, en Aquitania, perdue au milieu des forêts. Que faire alors, quand son père, son protecteur, tombe sous les coups d’assassins à la solde de son propre fils ? Il faut fuir, courir derrière la seule chance qu’elle a de le sauver… Se fier à ses visions et aller vers Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a vaincu les Vandales. Et peut-être, le long de ce chemin pavé d’embûches et d’incroyables rencontres voir le passé refaire surface, et réécrire l’Histoire…

Mon avis :
Première lecture chez Scrinéo, premier roman d’Estelle Faye et premier roman qui se déroule à cette époque que je lis… Ce roman a été une véritable découverte du début à la fin et un véritable coup de coeur.

Ce premier tome de La Voie des Oracles nous présente Thya, fille du général Gnaeus qui vit cachée  et surprotégée par son père parce qu’elle est une oracle. Mais tout vient à changer lorsque son père est attaqué et grièvement blessé, Thya prend alors la fuite et suite à une vision, prend la route pour Borg. En chemin, elle rencontre Enoch et un ancien camarade de son père qui l’aideront à atteindre son but et comprendre qui elle est et pourquoi cette vision ne cesse de la hanter.

En plus d’être une fabuleuse découverte, ce premier tome est un vrai voyage et une vraie immersion en Gaule et j’ai trouvé que le mélange historique et fantastique fonctionnait à merveille. Le tout est très bien balancé et mesuré, ce n’est jamais trop et tout reste vraiment très réaliste malgré la présence des visions et des vieilles croyances, des anciens dieux, des oracles… Les personnages sont tous très attachants et réalistes, ils ont tous des défauts comme des qualités et apportent énormément au récit. Thya est une héroïne que j’ai adoré suivre, elle évolue énormément au cours de ce premier tome et j’ai hâte de découvrir qu’elle sera son évolution au cours des tomes suivants.

L’écriture d’Estelle Faye porte le tout avec brio et m’a transportée du début du roman jusqu’à la dernière page. J’ai beaucoup apprécié que ce premier tome ne révèle pas tout et en laisse pour la suite, qu’il nous permette d’en apprendre plus dans les suivants. La seule chose que je pourrais reprocher à ce premier tome serait qu’au final, l’intrigue n’a pas vraiment avancée. Certes, Thya parvient à Borg mais j’attendais plus de révélations.

En définitive, c’est un vrai coup de cœur pour un roman très intéressant, avec une époque qui ne cesse de me surprendre. Le mélange entre le fantastique et le réalisme fonctionne à merveille et cette série semble vraiment très prometteuse !

Un commentaire sur “La voie des Oracles #1, Thya de Estelle Faye

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s