Bilan

Bilan – Mars 2016

Un mois de mars globalement bon niveau lectures, j’ai essayé d’écouler les lectures « rapides » pour écouler un peu mon stock en attente… tel que les mangas, les comics et certains albums. Il va vraiment falloir que je me calme niveau achats puisque ma PAL atteindra bientôt un point de non-retour si je continue ainsi… Le mois d’avril sera donc porté sur la lecture, et moins sur les craquages livresques (facile à dire, reste à s’y tenir maintenant 😉 ) En mars j’ai donc lu 19 livres, dont 4 comics, 8 romans, 1 essai, 1 album illustré et 5 mangas.

Cité 19 Sur l'amour et la mort L'Héritière (L'Héritière, #1)

Commençons par mes coups de cœur du mois de mars, un seul en fait, il faut croire que je deviens compliquée, ou alors je suis tombée sur des lectures qui n’étaient pas pour moi. Le seul et unique coup de cœur est donc le premier tome de Cité 19 de Stéphane Michaka, qui nous entraîne dans un Paris du 19ème siècle en compagnie de Faustine, partie à la recherche de son père et qui se retrouve à enquêter sur une série de meurtres. Je ne veux pas trop en dire parce qu’il y a des révélations qui changent complètement la donne, et il faut les découvrir par soi-même… Je vais juste vous dire que ce livre n’est pas juste un roman historique ;-), c’est une vraie pépite, c’est difficile de le lâcher une fois rentré dans l’action (c’est à dire dès la page 70 ahah).
Ma seconde lecture à 5* est l’essai de Patrick Süskind Sur l’amour et la mort, où il nous donne son avis sur ces deux éléments incontournables de la vie d’un homme et les effets qu’ils ont sur nous. L’Héritière de Melinda Salisbury est un premier tome très original, à la mythologie très bien construite. Il nous présente Twylla dont le pouvoir est de tuer les gens par le toucher, mais l’histoire évolue et elle découvre que ce qu’elle a cru toute sa vie n’est peut-être qu’un mensonge.

Sans âge (Le Protectorat de l'Ombrelle, #5) Des mensonges dans nos têtes Pinocchio

Le dernier tome de la saga du Protectorat de l’Ombrelle de Gail Carriger est une excellente conclusion pour les aventures d’Alexia Tarabotti et sa petite troupe de compagnons, nous voilà dans ce tome en Egypte, avec toute une nouvelle mythologie et culture autour des vampires que j’ai adoré découvrir, même s’il me manquait un petit quelque chose pour que ce soit le vrai coup de coeur. Des mensonges dans nos têtes de Robin Talley aborde un sujet fort, la ségrégation aux Etats-Unis et ici, l’intégration des premiers élèves noirs dans un lycée blanc dans les années 1960. Un thème fort, aux scènes poignantes mais l’ajout d’une relation homosexuelle était pour moi en trop, je n’ai pas compris le choix de l’auteur et ce que cela apportait réellement au récit quand cela aurait pu être une si belle amitié entre les deux étudiantes. L’album illustré de Pinocchio est un vrai chef-d’oeuvre, j’ai découvert la véritable histoire de ce petit pantin de bois et les illustrations de Jérémie Almanza sont parfaites pour l’accompagner.

Le Pigeon Angélique, Vol. 1 Angélique, Vol. 2

Le Pigeon de Patrick Süskind est un petit récit, l’histoire de Jonathan, la trentaine passée qui vit dans une petite chambre de bonne qu’il a aménagé au fil des années. Un matin, en sortant, il découvre un pigeon sur le pas de sa porte. Terrifié, cela va changer le cours de sa vie. Un vrai questionnement sur le quotidien et l’humain, j’ai encore une fois adoré la plume de l’auteur que je continue de découvrir dans ses différents écrits, j’ai eu plus de mal à m’attacher au personnage principal. Les deux volumes d’Angélique sont l’adaptation du fameux personnage créé par Anne Golon, ces deux volumes retracent la jeunesse de cette femme au fort caractère et j’ai hâte de lire la suite pour la découvrir en adulte.

Une vie de souffrance (Walking Dead, #8) Ceux qui restent (Walking Dead, #9) Vers quel avenir ? (Walking Dead #10)

J’ai enchaîné quatre volumes du comics Walking Dead, je continue de suivre la série télévisée chaque semaine mais j’avais abandonné les comics car je trouvais que tout devenais trop répétitif. On m’a convaincu de reprendre parce que l’arrivée d’un certain Negan dans la série était vraiment trop mystérieuse pour que je reste à attendre sans savoir de quoi il s’agissait. J’ai donc rattrapé un peu de mon retard avec quatre volumes, c’est sanglant et plein d’action, je pense que faire une pause m’a été bénéfique.

Les Chasseurs (Walking Dead #11) L'Infini + Un Captive: Les Nuits de Shéhérazade (The Wrath and the Dawn, #1)

L’infini + un d’Amy Harmon est une histoire toute mignonne, un road-trip et une légère réécriture du fameux couple Bonnie & Clyde, et bien que j’ai passé un bon moment, il m’a été très difficile de m’attacher au personne féminin, contrairement au personnage masculin. Elle ne se rend pas compte qu’elle ne fait qu’empirer les choses, et que tout retombe sur son compagnon de route parce qu’ils sont les seuls à connaître le fin mot de l’histoire : elle s’est enfuie, il ne l’a pas enlevée. Captive de Renée Ahdieh est un très bon roman mais je pense que j’en attendais beaucoup trop, après en avoir entendu tellement de bien. C’est un roman original par le lieu et la culture choisis, une réécriture du conte des 1001 nuits qui fonctionne très bien, mais le tout reste très prévisible et les personnages ne m’ont pas plus touchée que ça… Je lirais bien sûr la suite pour découvrir ce qu’il va leur arriver.

Silver Spoon - La cuillière d'argent 1 Silver Spoon - La cuillière d'argent 2 Ici et maintenant

Les deux premiers volumes de Silver Spoon, la cuillère d’argent ne m’ont pas vraiment convaincue. J’aime le choix du lycée agricole pour raconter cette histoire, c’est très original et ça change énormément de ce que l’on peut voir ailleurs, mais je n’ai pas du tout accroché aux personnages qui ne sont pas attachants… J’emprunterai peut-être la suite à la médiathèque mais je ne suis pas emballée. Ici et maintenant d’Ann Brashares était une jolie surprise, des habitants du futur reviennent dans le passé pour tenter d’améliorer les choses et éviter qu’une peste n’éclate et décime la population. Le thème abordé est super, j’ai beaucoup aimé les personnages et j’ai surtout apprécié le fait que ce soit un tome unique ! J’en ai un peu ma claque des séries à rallonge… Malgré tout, certains passages traînaient en longueur et je n’ai pas été plus emballée que ça, c’était une bonne lecture mais c’est tout.

Le Maître des livres, tome #3 (Le Maître des livres #3) Le Maître des livres, tome #4 (Le Maître des livres #4)

Je me rappelle avoir adoré les deux premiers volumes du Maître des livres, et curieusement, j’ai beaucoup moins aimé ces deux volumes suivants. Je ne saurais dire pourquoi. J’ai été moins emballée par l’histoire racontée et les personnages présentés, j’aime toujours autant le format et l’idée de présenter des livres dans ce manga, mais j’ai eu du mal à rentrer dedans à certains moment. Je continuerai cependant la série pour découvrir la suite.

Mes achats de mars :
– Le secret de l’inventeur #2 de Andrea Cremer
– Homunculus de James P. Blaylock
– L’amant de Lady Chatterley de D.H. Lawrence
– Passé imparfait de Julian Fellowes
– Le printemps du loup de Andrea Molesini
– Les 4 filles du Docteur March de Louisa May Alcott
– Marie-Antoinette de Stefan Zweig
+ mon bookhaul du Salon du Livre de Paris 

Mes lectures en cours :

Zone Blanche (Cité 19, #2) Forget Tomorrow (Forget Tomorrow, #1) Les gens heureux lisent et boivent du café

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s