Chroniques Livres

Madame Doubtfire de Anne Fine

Chez L’école des loisirs, janvier 1994.
250 pages, 7€10.
Ma note : ★★★★☆

Quatrième de couverture :
Cette année, Miranda Hilliard a besoin de quelqu’un pour s’occuper de ses trois enfants, Lydia, Christopher et Natalie, et de la maison.
Pourquoi pas moi ? propose Daniel, son ex-mari, un acteur au chômage. Pas question, réplique Miranda. Elle veut une personne de confiance, quelqu’un de solide, avec des principes et sans aucune fantaisie. Tout le contraire, pense-t-elle, de Daniel. Alors arrive Madame Doubtfire. Une vraie perle. Du moins en apparence. Car un père acteur peut être prêt à tout, et même à se déguiser en gouvernante poudrée pour être avec ses enfants. Mais comment va-t-il faire pour n’éveiller les soupçons ni de ses enfants ni de Miranda ?

Mon avis :
Madame Doubtfire est un roman assez court qui aborde la question du divorce et les conséquences que cela peut avoir sur la relation entre les parents et les enfants, d’autant plus quand cela ne se passe pas bien entre les parents et qu’ils font tout pour embêter l’autre quand c’est à son tour de passer du temps avec les enfants. Dans ce roman, les enfants souffrent beaucoup de cette séparation et de ces disputes à répétition, ils ne cessent de faire les messagers entre leur père et leur mère et aimeraient pouvoir passer plus de temps avec lui.

Puis Daniel, le père, apprend que son ex-femme est à la recherche d’une nourrice/femme de ménage pour s’occuper de ses enfants et y voit là une occasion de passer plus de temps avec eux tout en gagnant un peu d’argent, puisqu’il est au chômage. Il décide donc de se faire passer une femme, une certaine Madame Doubtfire, parfaite en tous points : elle fait le ménage, elle cuisine, ne hausse jamais la voix, adore les enfants et les animaux… Aucune ombre au tableau.

C’est un roman très touchant puisque Daniel se plie en quatre pour passer du temps avec ses enfants et ne pas éveiller les soupçons auprès de son ex-femme. Les enfants, eux, sont moins naïfs et comprennent bien que quelque chose cloche.

J’ai beaucoup aimé cette histoire que je connaissais déjà grâce au film de Chris Colombus avec Robin Williams, et bien que l’histoire originale du livre soit légèrement différente, on retrouve bien la même trame principale et le même humour chez Madame Doubtfire. Même si j’ai passé un très bon moment de lecture, j’ai préféré le film et la merveilleuse interprétation de Robin Williams. Le livre contient quelques longueurs qui pèsent sur le texte et le film est beaucoup plus dynamique.
Un livre pour les enfants comme pour les parents.

Un commentaire sur “Madame Doubtfire de Anne Fine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s