Chroniques Livres

Entre les notes de Bach de Jean-Pierre Grivois

Chez les éditions Héloïse d’Ormesson, juin 2016.
Ma note : ★★★☆☆
Quatrième de couverture :

Qui n’a jamais rêvé d’entrer dans l’intimité d’un prodige ? Du sublime au quotidien, Bach nous raconte son enfance en Thuringe, son entrée à la cour du duc de Weimar et son amitié avec le prince d’Anhalt-Köthen, ses deux épouses ainsi que ses vingt enfants. Entre les notes de Bach est une extraordinaire investigation musicale et romanesque aussi érudite que vivante où Jean-Pierre Grivois se glisse dans la peau du maître des pièces pour orgue, des concertos et des passions, afin de recréer le quotidien du Cantor de Leipzig et de ressusciter la musique d’une époque. On touche au mystère de l’art.

Mon avis :
Entre les notes de Bach nous raconte la vie du fameux compositeur allemand Johann Sebastian Bach depuis ses 15 ans jusqu’à sa mort. Cette biographie romancée nous plonge dans son quotidien, son combat pour la musique sacrée et son désir de servir Dieu avant tout à travers sa musique et son travail, d’innover et de se consacrer à son art jusqu’à ses derniers instants. D’adolescent à époux, père et membre le plus éminent de la famille Bach, d’étudiant à professeur, de musicien et chanteur à compositeur, nous passons par toutes les étapes de sa vie et nous rendons compte combien il était difficile de vivre de sa passion au 18ème siècle.

J’ai passé un très bon moment avec cette lecture, notamment grâce à l’écriture de Jean-Pierre Grivois qui nous fait comprendre toutes les recherches qui ont dû être nécessaires à l’écriture de ce livre. Il faut saluer ce travail qui a dû être titanesque et très long, on ressent également sa passion pour cet homme à travers l’écriture. Sous ses allures de biographie romancée, on en apprend énormément en à peine 350 pages, puisque l’on retrace pratiquement toute la vie du compositeur et organiste. Mais tous ces détails historiques, toutes ces dates et tous ces personnages aux noms parfois un peu ressemblants ont eu raison de moi pendant certaines scènes où je m’emmêlais un peu les pinceaux. Heureusement que la vie de Bach était bien remplie et qu’il n’a cessé de voyagé pour son art, puisque cela m’a empêché de m’ennuyer une seconde. Mais ce roman m’a également permis d’en apprendre plus sur le travail de la musique sacrée, des musiciens travaillant pour servir Dieu au 18ème siècle et tous les postes qui étaient nécessaires à cette époque pour remplir cette fonction, ainsi que les conditions de travail dans lesquelles ils devaient évoluer.

Un bon livre à qui je ne mets que 3 étoiles pour les quelques longueurs et le trop-plein d’informations qui m’ont parfois donné l’impression de lire une encyclopédie, mais qui a eu le mérite de m’apprendre des tas de choses sur cet homme que l’on admire encore aujourd’hui pour son travail. Une jolie lecture que je recommande si vous aimez la musique, si vous aimez Bach ou si vous êtes de nature très curieuse sur les sujets abordés, sinon je pense que cela pourrait ne pas vous passionner.

Un commentaire sur “Entre les notes de Bach de Jean-Pierre Grivois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s