Chroniques Livres

Orange #1, #2, #3 de Ichigo Takano

Chez Akata, premier volume sorti en octobre 2014.
192 pages, 7€95.
Ma note globale : ★★★★☆

Quatrième de couverture :
Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les événements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

Mon avis :
Si vous pouviez retourner dans le passé afin de changer certaines choses, oublier vos regrets et agir différemment, ne le feriez-vous pas ? Telle est la question que pose ce manga. Naho, 16 ans, lycéenne, reçoit une lettre de son elle-futur lui demandant de faire certaines choses afin qu’elle n’ait pas les regrets qu’elle-même a pu avoir dix ans plus tard. Mais Naho se méfie d’abord de cette lettre, jusqu’à ce que les éléments qui y sont présents se prouvent véridiques et la pousse à agir comme demandé.

Ce manga aborde des sujets très forts, comme le deuil, l’amour, l’amitié, l’école, la famille… Ce n’est plus un secret, je suis assez difficile niveau mangas et celui-ci à vraiment su me charmer par son aspect humain et pourrait presque me réconcilier avec le shojo. Les personnages sont tous vraiment très touchants et m’ont vraiment embarquée dans cette histoire de réécriture du passé, j’ai tout de même une petite préférence pour Naho (notre héroïne timide mais forte).

L’histoire avance vraiment bien, j’avais peur que l’on tourne en rond rapidement, mais non, l’alternance des scènes dans le présent et des scènes dans le futur nous permet d’avoir une bonne dynamique et de ne jamais nous ennuyer. Et bien évidemment, on se demande si Naho parviendra à changer les événements qui l’on poussée à écrire cette fameuse lettre…

Chroniques Livres

Plum #1 et #2 – Natsumi Hoshino

Chez les Editions Soleil, premier tome paru en mars 2014.
224 pages, 7€99.
Ma note : ★★★★☆

Résumé :
Plum est une petite chatte qui vit heureuse dans sa famille. Un jour, elle voit tomber du ciel une petite boule de poils noire ! Il s’agit d’un chaton seul et affamé qu’elle prend en affection et ramène à la maison. Ses maîtres décident immédiatement de l’adopter et de l’appeler Flocon en raison de ses deux petites taches blanches sur la tête. Mais Plum va vite commencer à croire que cette idée n’était pas la meilleure. Car qui va accaparer l’affection de ses maîtres ? Qui va taper dans les croquettes ? Et qui va lui piquer les meilleures places de la maison ? C’est Flocon ! Plum parviendra-t-elle à cohabiter avec son nouveau compagnon ? Découvrez-le dans cette adorable histoire de chats où situations cocasses et attendrissantes s’enchaînent !

Mon avis :
Je ne suis pas très fan de mangas, mais quand ça parle de chats j’essaie de faire un effort. Je connaissais déjà les mangas sur Chi, qui sont plutôt porté sur l’humour, et en trouvant ces deux premiers tomes sur une brocante, je me suis laissée tenter.
Je ne regrette absolument pas puisque j’ai passé un excellent moment. Déjà, l’histoire est absolument adorable et tous les amoureux de chats, ou maîtres de chats sauront se reconnaître ici, mais en plus, les illustrations sont vraiment magnifiques et surtout très réalistes contrairement à celles de Chi qui sont plutôt enfantines (mais tout aussi mignonnes et agréables). L’histoire de Plum et sa vie qui se retrouve chamboulée avec l’arrivée d’un nouveau chaton dans sa maison n’était pas sans rappeler celle de mon propre chat quand j’ai décidé d’en prendre un deuxième. La cohabitation est assez difficile au début, mais la relation évolue et les deux chats apprennent à se connaître. Il y a des scènes vraiment mignonnes, mais d’autres également très drôles. Il n’y a pas énormément de dialogues. Cela convient aux petits comme aux grands.

C’est un manga absolument craquant, et les illustrations très détaillées sont vraiment un gros point positif. Je continuerai avec plaisir la série !

Chroniques Livres

Minuscule #1 et #2 de Takuto Kashiki

Publié chez Komikku, février et mai 2015.
204 et 224 pages, 8€50 pièce.
Ma note : ★★★★☆

Résumé :
Hakumei et Mikochi mesurent 9 centimètres et vivent dans la forêt. Elles habitent dans un tronc d’arbre, se déplacent à dos de scarabée et construisent des tentes avec des feuilles de mandarinier… C’est fou tout ce qu’on peut réaliser quand on n’est pas plus haut que trois pommes ! Venez partager leurs aventures à la fois simples, paisibles et attendrissantes. Ces minuscules personnages et leurs amis à fourrure vont enchanter votre quotidien !

Mon avis :
J’ai découvert ce manga après la Japan Expo, où un membre du stand Komikku en a parlé à Anastasia que j’accompagnais avec beaucoup de passion, et après l’avoir vu dans mon Carrefour j’ai décidé de me laisser tenter. Et je ne regrette absolument pas. Quel plaisir de découvrir ces deux petits héroïnes absolument adorables, et cet univers peuplé d’insectes et d’animaux. Les dessins sont sublimes et les personnages très attachants, tous autant qu’ils soient. Et j’ai beaucoup aimé que les personnages traversent des aventures « de tous les jours », comme par exemple se trouver à manger, ou traverser la forêt sans rencontrer d’ennuis… Je regrette presque que ces mangas soient en noir et blanc, puisque certaines planches sont en couleurs et elles sont encore plus belles que celles non colorées. J’ai adoré le fait que ces deux tomes soient composés de plusieurs petites histoires : il est possible d’en lire une puis de faire une pause, pour reprendre sa lecture plus tard. Je ne me suis pas ennuyée une seconde et j’étais presque déçue quand j’ai terminé le second tome que ce soit déjà la fin.
Je vous conseille vivement cette série ! 🙂
Chroniques Livres

Le Maître des Livres #1 et #2 de Umiharu Shinohara

Publiés chez Komikku éditions, août 2014.
192 pages, 8€50 pièce.
Ma note : ★★★★☆

Résumé :
Mikoshiba est un homme simple, presque banal, mais dans la bibliothèque où il travaille, il excelle. Découvrez ou re-découvrez en sa compagnie les grands classiques de la littérature jeunesse. Retrouvez ces émotions et sentiments enfouis qui vous ont fait vibrer dans le passé et apprenez de nouvelles leçons de vie pour avancer encore plus loin. Découvrez ou re-découvrez tous ces contes et aventures qui ont fait vibrer des enfants et des adultes dans le monde entier.

Mon avis :
Le premier tome est là pour nous présenter la bibliothèque et les personnes qui y travaillent, ainsi que les différents personnages que nous seront amenés à rencontrer régulièrement. Le second tome nous permet d’en découvrir un peu plus sur les personnages et le rythme est un peu plus rapide.
J’ai apprécié ces deux premiers tomes parce qu’ils permettent à la fois de suivre une histoire et des personnages, mais également de découvrir ou de redécouvrir des romans, ainsi que des auteurs japonais qui ne sont pas forcément connus en France mais qui sont reconnus comme des classiques de la fiction au Japon. C’est également l’occasion de défendre la littérature jeunesse, souvent dénigrée dans le milieu adulte, mais qui regorge de tant d’aventures et de tant de petites pépites.

Les illustrations sont magnifiques et les personnages très attachants. J’ai hâte de me plonger dans les tomes suivants et de découvrir ce que nous réserve la bibliothèque et Mikoshiba.

Chroniques Livres

Ad Astra de Mihachi Kagano

Lien Amazon : Ad Astra #1
Lien Goodreads : Ad Astra #1
Éditeur : Ki-oon
Prix :
★★★★☆
Résumé tome 1 :
Sicile, 241 avant J.-C. Après deux décennies de conflit avec Rome, l’armée carthaginoise menée par Hamilcar Barca doit concéder la défaite. Son fils, Hannibal, a six ans quand il assiste à cette bataille. Mise en déroute, Carthage doit un tribut astronomique au vainqueur, et l’enfant assiste à l’humiliation des siens. mais le jeune Hannibal refuse l’échec : alors qu’il n’a encore que 27 ans, il décide de déchaîner son peuple contre Rome. Commence alors l’affrontement exceptionnel d’un des plus grands tacticiens militaires de l’histoire et de son alter ego romain, le génie stratégique Scipion l’Africain. Traversée des Alpes à dos d’éléphant, ballet mortel d’escarmouches et de pillages dans les plaines d’Italie, stratagèmes guerriers inouïs et batailles parmi les plus sanglantes de mémoire d’homme…
Mon avis :
Histoire de vous expliquer un petit peu, je ne lis pas de mangas. Mais quand je dis que je n’en lis pas, c’est que je n’en lis JA-MAIS. J’ai deux amies qui adorent ça (coucou Marine et Anastasia !) mais c’est un genre qui ne m’a jamais vraiment attiré. J’avais lu la série Mad Chase (qui n’a que 5 tomes) quand j’ai séjourné chez elles, j’avais bien aimé mais ce n’était pas non plus un méga coup de coeur qui m’aurait fait changer de bord. Du coup, j’essaye de me tourner vers ce genre petit à petit, mais avec des mangas historiques. J’ai commencé avec les deux premiers tomes de la série Cesare de Fuyumi Soryo parce que les Borgia et moi, on vit une grande histoire d’amour et que ces mangas étaient recommandés par le magazine Historia qui est vraiment un magazine génial dans lequel on apprend beaucoup de choses, tout ça tout ça…
BREF. Du coup, j’ai tenté avec Ad Astra, dans la « même veine » que Cesare et chez le même éditeur. Déjà, j’ai adoré les dessins. C’est le truc qui me bloque le plus avec les mangas, je trouve que les dessins sont parfois trop enfantins et j’ai du mal à rentrer entièrement dans l’histoire mais ici, c’est tout le contraire, on est presque dans la même « qualité » qu’une BD.
L’histoire en elle-même a parfois quelques longueurs, avec les batailles, les stratégies politiques… Mais le personnage d’Hannibal est extrêmement charismatique et je pense que c’est une période très intéressante de l’histoire, peu étudiée à l’école/en cours et qui mériterait que l’on s’y intéresse un peu plus. En tout cas, je continuerai la série avec plaisir !