Bookhaul

Bookhaul #9 – Salon du Livre de Paris 2017

Le mois de mars est inévitablement marqué par le Salon du Livre de Paris, et donc quelques dépenses. J’ai pu discuter avec quelques éditeurs, lecteurs, auteurs, et forcément, repartir bien plus chargée que prévue. Je vous présente ici les livres qui ont rejoint ma PAL ;).

Mordred La Traque (Le Puits des Mémoires #1) La Perle et la Coquille

♦ Mordred de Justine Niogret : Face sombre des légendes arthuriennes, Mordred est le traître, fruit des amours illicites et incestueuses d’Arthur et de sa soeur Morgause. S’il fait un temps parti des chevaliers de la Table ronde, il est chassé de celle-ci avant de lever une armée pour combattre Arthur. C’est l’histoire officielle, du moins. Peut-être Mordred n’était-il pas aussi fou que les gestes le prétendent ? Peut-être était-il un garçon sensible et droit ? Peut-être Arthur n’est-il pas le héros que l’on chante et que Mordred n’avait pas le choix ?Justine Niogret propose dans son style remarquable une relecture du mythe de Mordred, de son enfance heureuse à sa fin tragique. Un récit pour réhabiliter celui que l’histoire a traîné dans la boue pour mieux faire briller la légende de la Table ronde.

♦ Le Puits des Mémoires #1 – La Traque de Gabriel Katz : Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver. Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire.

♦ La Perle et la Coquille de Nadia Hashimi : Kaboul, 2007. Depuis qu’il a été enrôlé dans les forces talibanes, le père de Rahima n’est plus que l’ombre de lui-même. Sans lui, sa mère et ses soeurs n’ont pas le droit de quitter la maison. Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui autorise sous certaines conditions, à travestir une fille jusqu’à ce qu’elle soit en âge de se marier. Rahima devient alors Rahim, et découvre une liberté qui va faire naître en elle un désir d’émancipation aussi fort que celui qu’éprouva son aïeule, Shekiba, un siècle plus tôt. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan.

La dernière impératrice Audacieuse Sarah (La famille d'Arsac, #2) Aventureuse Constance (La famille d'Arsac, #3)

♦ La Dernière Impératrice de Daisy Goodwin : Découvrez la plus méconnue des aventures amoureuses de Sissi. Élégant et raffiné, le capitaine Bay Middleton est le meilleur cavalier d’Angleterre, mais est dénué de fortune. Jusqu’au jour où il rencontre l’intrépide Charlotte Baird, une riche héritière, qui tombe amoureuse de lui. Fuyant la Cour de Vienne et son atmosphère étouffante, Sissi va en Angleterre pour participer à une célèbre chasse à laquelle Bay se rend pour être son guide. Tous deux vont alors vivre une passion, ce qui mettra en péril leur avenir et les relations diplomatiques entre les deux pays…

♦ La Famille d’Arsac #2 – Audacieuse Sarah de Eléanore Fernaye : 1783. La Guerre d’indépendance touche à sa fin. Avant son retour en France, Louis doit remettre à Sarah le médaillon de son frère disparu. La jeune femme est troublée par la visite de l’officier, d’autant que des pluies torrentielles contraignent ce dernier à prolonger son séjour dans la plantation familiale. Menacée par un cousin qui veut l’épouser pour son héritage, Sarah va conclure un faux mariage avec son visiteur. Et si cette union n’était pas un simple échange de bons procédés ? De retour en France avec son Américaine dépourvue de titre de noblesse, la mission de Louis s’annonce plus compliquée que prévu…

♦ La Famille d’Arsac #3 – Aventureuse Constance de Eléanore Fernaye : Londres, 1791. Fuyant les sanglantes représailles qui font suite à la tentative d’évasion de Louis XVI, Constance d’Arsac s’est réfugiée à Londres. Bien décidée à rejoindre sa soeur aux Etats-Unis, elle parvient à convaincre le capitaine John Hadley de la mener à destination. Ce séducteur invétéré n’est pourtant pas du genre à admettre à son bord des passagères non accompagnées. Ces deux êtres que tout oppose se sentent irrésistiblement attirés l’un par l’autre. La traversée promet d’être mouvementée…

Le Secret de Pembrooke Park 22464096 Les Aventures de Cluny Brown

♦ Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen : Abigail Foster s’inquiète pour l’avenir de sa famille depuis qu’elle est ruinée jusqu’à ce qu’un étrange notaire leur propose d’emménager dans un grand manoir abandonné depuis dix-huit ans. Son père et elle sont accueillis à Pembrooke Park par le charmant vicaire, William Chapman, qui leur apprend que, selon des rumeurs, une pièce secrète renfermerait un trésor… Aux prises entre de vieux amis et de nouveaux ennemis, Abigail ignore la nature des dangers auxquels elle devra faire face avant de lever le voile sur ces mystères et de trouver l’amour qu’elle recherche depuis toujours…

♦ Loin de Tout de J.A. Redmerski, offert par les éditions Milady : Après avoir perdu son premier amour dans un accident, Camryn, 20 ans, plaque tout pour partir à l’aventure. C’est alors qu’elle rencontre Andrew, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Camryn a beau s’être juré de ne plus jamais tomber amoureuse, l’amour se révèle à elle sous de multiples facettes au cours de ce voyage. Un road trip improvisé qui marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui peut les lier à jamais ou les détruire pour toujours…

♦ Les Aventures de Cluny Brown de Margaret Sharp : Délicieuse comédie so british sur l’émancipation des femmes, critique espiègle de l’Angleterre des années 1930 engoncée dans son carcan moral, Les Aventures de Cluny Brown, ou quand une femme de chambre aussi délurée qu’attachante fait fi de toutes les conventions pour former un couple improbable avec un fantasque intellectuel polonais fuyant les nazis. Surprenante création d’un auteur par ailleurs connu pour sa série jeunesse Bernard et Bianca, Les Aventures de Cluny Brown font l’objet d’un véritable culte en Angleterre et ont été adaptées au cinéma par Ernst Lubitsch en 1946. Un concentré d’humour et d’impertinence à redécouvrir sans plus attendre.

Mon midi, mon minuit Neko Land: une vie de chat au Japon La valise des créatures: explorez la magie du film Les animaux fantastiques

♦ Mon Midi, Mon Minuit de Anna McPartlin : À la suite d’un drame, le monde d’Emma, jusqu’alors rempli de promesses, s’effondre. La jeune femme plonge dans le désespoir. Ses amis font alors bloc autour d’elle pour tenter de lui redonner le goût de vivre… Comment survivre à la perte et au chagrin ? Quel courage l’existence peut-elle parfois exiger de nous ? Après Les Derniers Jours de Rabbit Hayes, Anna McPartlin nous offre de nouveau un roman à la fois caustique et profondément émouvant. Servi par un style plein d’esprit et un humour irrévérencieux, Mon midi, mon minuit est une ode à la vie.

♦ Neko-Land – une vie de chat au Japon de Alexandre Bonnefoy et Delphine Vaufrey : Au milieu de la jungle urbaine de Tokyo, au chaud dans un neko-café caressé toute la journée par les clients, dormant sur un tas de bois dans une cour de maison à la campagne, attendant du poisson frais sur le quai d’un port de pêche, d’Okinawa à Hokkaido, le chat est partout au Japon. Dans ce livre de photographie animalière urbaine, partez à la rencontre de ces chats japonais.

♦ La valise des créatures magiques – explorez la magie du film Les Animaux Fantastiques de Mark Salisbury : Soyez aux premières loges pour découvrir les étapes du processus de réalisation qui ont porté à l’écran le scénario de J.K. Rowling. Explorez le royaume des créatures fantastiques qui hantent le monde des sorciers et découvrez le casting de rêve des personnages qui les chassent.Sous licence officielle Warner Bros Consumer Products, et conçu par MinaLima, l’entreprise de design graphique qui a travaillé sur les films de la saga Harry Potter et sur Les Animaux fantastiques, La Valise de Norbert Dragonneau : explorez la magie des Animaux fantastiques propose une expérience interactive enchanteresse qui vous fera entrer dans les secrets de la réalisation. Photos et illustrations du film, anecdotes de tournage, fac-similés, documents d’archives, révélations sur quelques effets très spéciaux, ce volume collector donne un aperçu unique de la réunion de talents qui a contribué à la magie des Animaux Fantastiques.

 

Les avez-vous lus ? Et vous, avez-vous craquer au salon ? Dites-moi tout !

Publicités
Bookhaul

Bookhaul #8 – Salon de Montreuil 2016

Le week-end dernier se déroulait le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (SLPJ), l’événement à ne pas manquer en cette fin d’année pour tous les mordus de lecture ! Je m’y suis rendue le dimanche pour rencontrer quelques illustrateurs et auteurs et faire quelques achats. Je suis assez fière de moi puisqu’il n’y a pas eu de gros craquage imprévu et je n’ai pas acheté de roman, ma PAL ne souffrira donc pas trop.

J’ai ainsi pu rencontrer de nouveau Benjamin Lacombe (le matin et l’après-midi) et Sébastien Perez, Estelle Faye, mais également l’illustratrice Justine Brax, Fred Bernard et François Roca, Guillaume Bianco et son petit Billy Brouillard, Camille Roche et Rebecca Donovan.

Je vous présente les livres qui rejoignent mes bibliothèques :

Frida Anya et Tigre Blanc Fils de Dragons

♦ Frida de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez chez Albin Michel : L’une des plus grandes figures de l’art mexicain du XXe siècle inspire Benjamin Lacombe et Sébastien Perez pour leur nouvelle collaboration. Pour lui rendre hommage, Benjamin Lacombe propose une immersion inédite dans le processus créatif de l’artiste. Une succession de pages découpées et un texte poétique nous entraînent dans les profondeurs de l’âme de Frida Kahlo. À la manière d’un recueil de pensées, le livre explore les thématiques qui sont chères à Frida : l’amour, la mort, la terre, les animaux… Sébastien Perez insère dans son texte des phrases extraites des correspondances de Frida pour restituer de la façon la plus sincère et vraie ce que l’artiste ressentait « par-devers elle et face à elle ».

♦  Anya et Tigre Blanc de Fred Bernard et François Roca chez Albin Michel : Dans un pays enneigé, où règne un roi dur et injuste, sévit une terrible malédiction qui frappe les enfants nés la même année que l’unique héritier. Les uns après les autres, année après année, les enfants disparaissent… et on n’entend plus jamais parler d’eux. Anya fait partie de cette génération perdue. Privée de son frère jumeau, enlevé bébé, la jeune fille grandit en compagnie de son tigre blanc, la rage au coeur. Menacée, elle est bien décidée à affronter le danger lorsque celui-ci se présentera. Un jour, enfin… Il sera question d’une sorcière aux yeux blancs qui crache le feu, d’une prémonition qui scelle les destins, d’une évasion et d une révolte menée par une armée d’animaux sauvages…

♦  Fils de Dragons de Justine Brax et Sébastien Perez chez Albin Michel : Leur vol était majestueux. Leurs crocs, plus acérés que ceux d’un tigre blanc. Rien n’égalait le feu qui provenait de leur gorge. Yomon, l’enfant, regardait les dragons avec admiration. Son plus grand désir était de devenir l’un d’entre eux…

Blanche Neige Les chats (L'encyclopédie curieuse et bizarre par Billy Brouillard, #2) Il Salaïno (Léonard et Salaï #1)

♦ Blanche-Neige de Lylian chez les éditions Soleil : Il était une fois En plein hiver, une reine qui cousait et qui, se piquant le doigt, émerveillée par ce sang sur cette neige qui tombait, laissa vagabonder son esprit, souhaitant avoir un enfant aussi blanc que la neige, aussi vermeil que le sang et aussi noir de cheveux que l’ébène. Bientôt, cette reine eut une petite fille qui répondit exactement à ses souhaits. Elle l’appela Blanche-Neige.

♦ L’Encyclopédie Curieuse et Bizarre, tome 2 : Les Chats de Guillaume Bianco chez les éditions Soleil : À l’instar du premier volume de cette encyclopédie, ce second opus consacré aux chats est scindé en trois parties : L’ABC du chat, Histoires de chats et Trucs & Astuces Matoumatiques. L’ABC du chat répond à toutes les questions liées à cet animal, grâce à Billy Brouillard qui s’interroge avec humour et curiosité : Comment les chats font-ils pour ronronner ? Pourquoi enterrent-ils leurs cacas ? Comment font-ils pour se lécher les orteils ? Etc. Dans Histoires de chats, un voile se lève : Billy raconte tout sur son regretté chat, Tarzan, sur son tricot super capuche et surtout, sur… la GENÈSE DE SON DON DE TROUBLE VUE ! Enfin, la rubrique Trucs & Astuces Matoumatiques propose une série d’exercices très spéciaux qui permet d’acquérir les aptitudes des chats et de devenir, comme Billy, un… super héros ! Ne le répétez pas, mais… le chat, c’est un animal… MAGIQUE !

 ♦ Léonard & Salaï de Benjamin Lacombe et Paul Echegoyen chez les éditions Soleil : Immergez-vous au coeur de ce diptyque, cette évocation romanesque qui présente une autre vision. de Léonard de Vinci, de son entourage et de sa vie. Comment a-t-il vécu, aimé, souffert ? Cet univers où règne la grâce, remarquable par son ampleur et sa profondeur, résonne à notre époque de façon étonnamment moderne. Un portrait sensible et fascinant d’un artiste jamais égalé…

Alice de l'autre côté du miroir 28111013

♦ Alice de l’autre côté du miroir de Lewis Carroll et Benjamin Lacombe chez les éditions Soleil : Après une très belle édition illustrée d » »Alice au pays des merveilles » », Benjamin Lacombe sublime la distorsion du temps et de l’espace avec «  »De l’autre côté du miroir » ». Dans cette suite directe du chef-d’oeuvre de Lewis Carroll (traduite par Henri Parisot), Alice décide de passer «  »de l’autre côté du miroir » » et s’y métamorphose ! De pion, elle deviendra reine. Le monde du miroir se présente comme un monde inversé. L’espace et le temps y sont mis à mal… Il faut courir très vite pour rester sur place ! Certaines pages se déplient à la façon d’un plateau de jeu d’échec et accompagnent la bascule dune dimension à l’autre ; décors, personnages évoluent littéralement. Benjamin Lacombe se délecte en proposant ainsi une vision, une interprétation singulière de la beauté étrange d’un monde, bercé par un délicieux mélange de poésie, d’humour et de non-sens, qui vise implicitement à former les plus jeunes.

♦ Fox’s garden de Camille Garoche chez les éditions Soleil : Cette histoire sans textes, propose une lecture visuelle incitant à une exploration différente. Teintée de magie et de féérie, les illustrations prennent vie tout en délicatesse. De l’émotion pure. Une nuit d’hiver, une renarde cherche désespérément un abri pour mettre au monde ses petits. Chassée par les habitants du village, elle trouve refuge dans une serre, au fond d’un jardin… Un petit garçon l’aperçoit et décide de lui apporter son aide. Trouvera-t-elle une idée singulière pour le remercier ?

Les super héros détestent les artichauds

♦ Les Super-héros détestent les artichauts de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez chez Albin Michel : « Super-héros, c’est un métier d’avenir. » Métier d’avenir certes, mais métier sacrément exigeant et difficile, qui demande quelques prédispositions. Nombreux sont les appelés, mais rares sont les élus ! Dans ce nouveau livre de Sébastien Pérez et Benjamin Lacombe, Phosfo le héros est notre guide dans une galaxie d’êtres à collants, de masques et de super-pouvoirs. Il nous confie sa vocation, ses trucs et astuces et nous met en garde contre certains pièges à éviter de toute urgence si nous tentons l’aventure, comme les terribles artichauts et leurs effets dévastateurs sur les surhommes. On croise pêle-mêle : Narasimha le super-homme lion, Bee la diva piquante, le terrible Baron Baryton, ou encore Sun Wukong et ses missions spectaculaires en Chine. Leurs exploits pour sauver le monde bravent une société injuste ou violente qui se révèle être souvent une « supermétaphore » de la nôtre. La mise en page, imaginée par Benjamin Lacombe, alterne avec virtuosité les techniques (aquarelle, gouache, huile, encre, gravure, collages) et les références (pop art, affiches de propagande, comics). Portraits spectaculaires, images en contre-plongée, jeux de typographie et quelques pages vertigineuses à lire avec des lunettes 3D (insérées dans le livre) nous permettent de voir le monde à travers les yeux d’un super-héros. Un livre inventif et hors norme, qui renouvelle avec éclat la palette et l’univers de Benjamin Lacombe.

Bookhaul

Bookhaul #7 – Spécial Bookoff

De temps en temps, j’aime me rendre dans les librairies d’occasion et faire un gros craquage. Cela revient bien moins cher que si j’avais tout acheté neuf et je culpabilise moins. J’ai récemment emmené quelques unes de mes camarades de promo dans les deux magasins Bookoff à Paris et j’en suis repartie avec une petite pile de livres à chaque fois… Je vous les présente ici.

Au douzième coup de minuit (Il était une fois, #1) La colline aux esclaves L'Homme du verger

♦ Il était une fois, tome 1, Au douzième coup de minuit de Eloisa James : Réduite au rang de servante depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Mariana. L’odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti, mais avant tout, la future épouse doit être présentée au prince Gabriel. Par un coup du sort, Victoria ne peut se rendre au château. C’est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va rencontrer Gabriel, un prince aussi charmant qu’arrogant. Un prince pour qui son coeur vacille, mais que le destin s’acharne à lui dérober. Et si un baiser avait le pouvoir de tout changer ? Et si les contes de fées existaient ?

♦ La colline aux escales de Kathleen Grissom : États-Unis, 1791. Lavinia, jeune orpheline irlandaise, se retrouve domestique dans une plantation de tabac. Placée avec les esclaves noirs de la cuisine, sous la protection de Belle, la fille illégitime du maître, elle grandit dans la tendresse de cette nouvelle famille.Cependant, Lavinia ne peut faire oublier la blancheur de sa peau : elle pénètre peu à peu dans l’univers de la grande maison et côtoie deux mondes que tout oppose. Jusqu’au jour où une histoire d’amour fait tout basculer… Le petit monde de la plantation est mis à feu et à sang, de dangereuses vérités sont dévoilées, des vies sont menacées…

♦ L’homme du verger de Amanda Coplin : À l’aube du XXe siècle, dans une région reculée le long de la côte pacifique des États-Unis, Talmadge prend soin de ses arbres fruitiers. Depuis près d’un demi-siècle, cet homme mène une existence apaisée, rythmée par les saisons des fruits. Jusqu’au jour où deux jeunes filles farouches et abandonnées font irruption dans son domaine… Leur arrivée bouleversera définitivement la vie de ces personnages, les rappelant à leurs douloureux passés.Retraçant l’histoire des êtres liés à ce verger, Amanda Coplin bâtit un récit d’une étonnante maturité littéraire, où l’épique se mêle à l’intime.

La Sage-Femme de Venise Le Cri de la Terre Crème anglaise

♦ La Sage-Femme de Venise de Roberta Rich : Venise 1575. Hannah Levi est réputée dans toute la ville pour ses talents de sage-femme un don développé en secret par les « cuillers d accouchement » qu elle a mises au point.Quand par une nuit d hiver, le comte Paolo di Padovani vient l implorer d assister sa femme, luttant pour donner naissance à leur premier enfant, Hannah est partagée. Si la loi interdit aux juifs de soigner les chrétiens, l argent que le comte lui propose lui permettrait de payer la rançon de son mari bien-aimé, Isaac, retenu en otage sur l île de Malte. Le choix d Hannah va la précipiter dans de périlleuses aventures…

♦ Le Cri de la Terre de Sarah Lark : 1907. Gloria, l’arrière-petite-fille de Gwyneira, pionnière venue s’installer en Nouvelle-Zélande au milieu du xixe siècle, vit à Kiward Station, la ferme familiale. Son enfance insouciante prend fin à 12 ans lorsque ses parents, qui ne se sont guère occupés d’elle, décident qu’il est temps pour elle de devenir une lady.Gloria doit alors renoncer à son île paradisiaque et faire ses adieux à ceux qui l’entourent, en particulier Jack, dont elle est très proche. Destination l’Angleterre et un austère pensionnat. Elle y dépérit. Même la présence de sa cousine Lilian ne parvient pas à la consoler. Son seul rêve : retourner dans son pays, celui du nuage blanc, avec l’espoir secret d’y retrouver Jack… Aussi, quand elle découvre que ses parents n’ont pas l’intention qu’elle rentre chez elle, Gloria décide-t-elle de prendre sa vie en main. Sans bien en mesurer tous les dangers, elle échafaude un plan… Comment résister à l’appel de la terre natale ?

♦ Crème anglaise de Kate Clanchy : « Géant de la littérature recherche jeune homme pour pousser sa chaise à roues. Logé, nourri, chambre individuelle à Hampstead. » Quitter l’Écosse pour la très chic Londres et assister Philip Prys, “géant de la littérature” cloué dans un fauteuil roulant suite à un AVC ? Le jeune et naïf Strudan en rêvait. Mais entre la cupide ex-femme de l’écrivain, sa fille obèse et son étrange épouse, alors que le monde se métamorphose et les masques tombent, cet été caniculaire de 1989 lui réserve bien des surprises… Satire sociale féroce mais pleine de tendresse, personnages de comédie shakespearienne, humour à la David Lodge et dialogues ciselés : un premier roman jubilatoire.

En vain ai-je lutté (Darcy Gentleman, #2) Un mot de vous (Darcy Gentleman, #3) La voie du dragon

♦ Darcy Gentlemen, tome 2, En vain ai-je lutté de Pamela Aidan : Orgueil et Préjugés a passionné des millions de lectrices qui se sont éprises du beau Mr Darcy. Pourtant, Jane Austen se garde bien d en révéler trop sur ce personnage fascinant. Qui est-il vraiment ? Pamela Aidan se livre à une exploration passionnante qui nous entraîne dans le Hertfordshire où Darcy rend visite à Charles Bingley, et tente de repousser les avances de Caroline, la soeur de son ami. Alors que son attirance pour Elizabeth Bennet ne fait que croître, il voit d’un mauvais oeil la relation qu’elle entretient avec son pire ennemi…

♦ Darcy Gentlemen, tome 3, Un mot de vous de Pamela Aidan : Mr Darcy est de retour dans une trilogie qui narre son histoire en parallèle de celle d’Elizabeth dans Orgueil et Préjugés !Orgueil et Préjugés a passionné des millions de lectrices qui se sont éprises du beau Mr Darcy. Pourtant, Jane Austen se garde bien d’en révéler trop sur ce personnage fascinant. Qui est-il vraiment ? Dans ce dernier volet, Darcy rencontre à nouveau l’espiègle Miss Elizabeth Bennet dans le Derbyshire et s’aperçoit que le temps a affermi ses sentiments à son égard. Mais qu’en est-il de ceux de la jeune femme ?

♦  La Dague et la Fortune, tome 1, La voie du Dragon de Daniel Hanover : Autrefois, les dragons régnaient sans partage sur le monde. Mais ils ont disparu de la surface de la Terre… et la magie avec eux. Les royaume des hommes ont survécu, de même que les sanglantes intrigues de cour qui les animent. Et les seigneurs continuent à se servir aussi bien de la guerre que du commerce pour asseoir leur domination. Cithrin, orpheline, surdouée de la finance, Marcus, ancien soldat brisé par la mort de sa femme et de sa fille et Geder, noble philosophe en quête des origines du monde n’ont rien en commun. Pourtant, ces trois personnages vont se croiser sur l’échiquier d’un terrible conflit annoncé. Un conflit qui, une fois déjà, a détruit le monde. Et ouvert la Voie du Dragon.

Bride Stories, Tome 1 (Bride Stories, #1) Altair (Volume #1) Le destin de Dix (Lorien Legacies, #6)

♦  Bride Stories, volume 1 de Kaoru Mori : La vie d’Amir, 20 ans, est bouleversée le jour où elle est envoyée dans le clan voisin pour y être mariée. Elle y rencontre Karluk, son futur époux… un garçon de huit ans son cadet ! Autre village, autres mœurs… La jeune fille, chasseuse accomplie, découvre une existence différente, entre l’aïeule acariâtre, une ribambelle d’enfants et Smith, l’explorateur anglais venu étudier leurs traditions. Mais avant même que le jeune couple ait eu le temps de se faire à sa nouvelle vie, le couperet tombe : pour conclure une alliance plus avantageuse avec un puissant voisin, le clan d’Amir décide de récupérer la jeune femme coûte que coûte…

♦ Altaïr, volume 1 de Kotono Kato : Dans un univers fantastique très fortement inspiré du bassin méditerranéen à l époque où les empires rivalisaient de puissance… Mahmut est le plus jeune homme à accéder au rang de pacha, général de haut rang dans la stratocratie de Türkiye. Accompagné d Iskandar, son fidèle aigle royal, ce pacifiste sillonne le pays pour déjouer les conflits. Malheureusement, tous ses compatriotes ne partagent pas ses convictions et l empire Balt-Rhain guette la moindre occasion pour étendre son territoire… Notre héros arrivera-t-il à conserver son intégrité au milieu de ces jeux de pouvoir où complots et trahisons sont monnaie courante ? À la manière de Game of thrones, ce shônen vous emportera dans un monde où de splendides scènes d action, de batailles, de guerres se mêlent aux affrontements politiques de haut niveau. La beauté du graphisme illustre admirablement cet univers mélangeant les diverses influences autour de la Méditerranée. L auteure, qui signe là sa première série, s inspire de pays, personnes et stratégies réelles, pour les réinterpréter à sa manière. Après lecture d Altaïr, la géopolitique n aura plus de secret pour vous… La guerre non plus !

♦ Numéro Quatre, tome 6, Le Destin de Dix de Pittacus Lore : LA GARDE est sortie de l’ombre, LA GARDE est sur tous les fronts. LA GARDE a réveillé un ancien pouvoir : CELUI-CI peut sauver la planète CELUI-CI peut aussi la détruire… TOUT DÉPEND DE CELUI QUI L’EXERCE… L’heure des réponses A SONNÉ…

The Nine Lives of Chloe King (The Nine Lives of Chloe King #1-3)

♦ The Nine Lives of Chloe King de Liz Braswell : DYING CAN REALLY CHANGE A GIRL’S LIFE.Chloe King is a normal girl. She goes to class (most of the time), fights with her mom, and crushes on a boy… or two. But around her sixteenth birthday, Chloe finds that perhaps she isn’t so normal after all. There’s the heightened night vision, the super fast reflexes – oh, and the claws. As she discovers who she is – and where she comes from – it is clear she is not alone. And someone is out to get her. Chloe has nine lives. But will nine be enough?

 

Les connaissez-vous ? Les avez-vous lu ? Achetez-vous d’occasion ? Dites-moi tout 🙂

Bookhaul

Bookhaul #6 – LFCC / YALC 2016

Bien sûr, après être passée au LFCC et à la convention YALC, je ne pouvais pas résister à l’envie d’acheter quelques livres sur le stand de Waterstones…

Talon Rogue (Talon #2) Soldier (Talon, #3)

♦ Talon (Talon, #1) de Julie Kagawa : To the outside world Ember Hill is an ordinary girl, but Ember has a deadly secret. A dragon hiding in human form, she is destined to fight the shadowy Order of St. George, a powerful society of dragonslayers. St. George soldier Garret is determined to kill Ember and her kind. Until her bravery makes him question all he’s been taught about dragons. Now a war is coming and Garret and Ember must choose their sides – fight to save their bond or fulfil their fate and destroy one another.

♦ Rogue (Talon, #2) de Julie Kagawa : Deserter. Traitor. Rogue. Ember Hill left the dragon organization Talon to join rebel dragon Cobalt and his crew of rogues. But Ember can’t forget the sacrifice made for her by, Garret, the human soldier who saved her from a Talon assassin and doomed himself. Determined to save Garret from execution, Ember must convince Cobalt to help her break into the headquarters of mysterious drangonslayers the Order of St. George. With assassins after them and Ember’s own brother helping Talon with the hunt, a reckoning is brewing. The secrets hidden by both sides are shocking and deadly. Soon Ember must decide: Should she retreat to fight another day…or start an all-out war?

♦ Soldier (Talon, #3) de Julie Kagawa : When forced to choose between the sinister Talon organisation and being hunted by her own kind, dragon-human hybrid Ember fled. Even if it meant losing Garret, the dragon-slaying soldier she shares a deep bond with. Now Garret has uncovered secrets that will shake the foundations of dragons and dragon-slayers alike. Can the danger reunite them?

The Bone Season (The Bone Season, #1) The Mime Order (The Bone Season, #2) Beautiful Broken Things

♦ The Bone Season (Bone Season, #1) de Samantha Shannon : The year is 2059. Nineteen-year-old Paige Mahoney is working in the criminal underworld of Scion London, based at Seven Dials, employed by a man named Jaxon Hall. Her job: to scout for information by breaking into people’s minds. For Paige is a dreamwalker, a clairvoyant and, in the world of Scion, she commits treason simply by breathing. It is raining the day her life changes for ever. Attacked, drugged and kidnapped, Paige is transported to Oxford – a city kept secret for two hundred years, controlled by a powerful, otherworldly race. Paige is assigned to Warden, a Rephaite with mysterious motives. He is her master. Her trainer. Her natural enemy. But if Paige wants to regain her freedom she must allow herself to be nurtured in this prison where she is meant to die.

♦ The Mime Order (Bone Season, #2) de Samantha Shannon : Paige Mahoney has escaped the brutal prison camp of Sheol I, but her problems have only just begun: many of the survivors are missing and she is the most wanted person in London… As Scion turns its all-seeing eye on the dreamwalker, the mime-lords and mime-queens of the city’s gangs are invited to a rare meeting of the Unnatural Assembly. Jaxon Hall and his Seven Seals prepare to take centre stage, but there are bitter fault lines running through the clairvoyant community and dark secrets around every corner. Then the Rephaim begin crawling out from the shadows. But where is Warden? Paige must keep moving, from Seven Dials to Grub Street to the secret catacombs of Camden, until the fate of the underworld can be decided.

♦ Beautiful Broken Things de Sara Barnard : Best friends Caddy and Rosie are inseparable. Their differences have brought them closer, but as she turns sixteen Caddy begins to wish she could be a bit more like Rosie – confident, funny and interesting. Then Suzanne comes into their lives: beautiful, damaged, exciting and mysterious, and things get a whole lot more complicated. As Suzanne’s past is revealed and her present begins to unravel, Caddy begins to see how much fun a little trouble can be. But the course of both friendship and recovery is rougher than either girl realises, and Caddy is about to learn that downward spirals have a momentum of their own.

Bookhaul

Bookhaul #5 – Saint-Maur en Poche 2016

Saint-Maur en Poche c’est la tentation à chaque allée, et comme le Salon met le livre au format poche à l’honneur les prix sont très accessibles… C’est pourquoi, malgré ma motivation de ne pas faire trop de mal à ma PAL, j’ai fait quelques achats que je vous présente ici !

Oups 👀 #SaintMaurEnPoche #Bookhaul #Achats #Instabook #Bookporn

A post shared by Aude (@owlhazel) on

Le Pays du Nuage Blanc  

♦ Le Pays du Nuage Blanc de Sarah Larke : Londres, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l’aventure. Sur le bateau qui la mène au Pays du nuage blanc, elle fait la connaissance de Gyneira, une aristocrate désargentée promise à l’héritier d’un magnat de la laine. Ni l’une ni l’autre ne connaissent leur futur époux. Une nouvelle vie – pleine d’imprévus – commence pour les deux jeunes femmes, qu’une amitié indéfectible lie désormais…Cette saga portée par un puissant souffle romanesque révèle le talent d’un nouvel auteur, dans la grande tradition de Colleen McCullough et de Tamara McKinley.

♦ Le Jardin des Secrets de Kate Morton : Un labyrinthe qui cache un secret, une conteuse victorienne dont l’oeuvre a disparu, trois générations de femmes unies par une même histoire… En 1913, sur le port de Brisbane, en Australie, une petite fille de quatre ans est retrouvée abandonnée sur un bateau arrivant d’Angleterre, avec pour tout bagage une valise contenant quelques vêtements et un superbe livre de contes de fées. Recueillie par un couple, elle n’apprend son adoption que le jour de son vingt et unième anniversaire. Des années plus tard, Nell décide de partir à la recherche de son passé, en Cornouailles, au domaine de Blackhurst. A sa mort, sa petite-fille Cassandra poursuit cette quête et se rend à son tour en Angleterre afin de percer les secrets du domaine…

♦ La Drôle de Vie de Zelda Zonk de Laurence Peyrin : Les jours s’écoulent, un peu trop calmes, un peu trop sages, pour Hanna Reagan lorsqu’un grave accident de voiture la cloue sur un lit d’hôpital. La campagne irlandaise a ses charmes, ainsi que son romancier de mari, mais rien de pétillant comme sa voisine de chambre, une vieille dame malicieuse et mystérieuse répondant au nom de Zelda Zonk. À ses côtés, et n’ayant rien d’autre à faire pendant sa convalescence, Hanna se prend à rêver à une nouvelle vie, plus éclatante. Est-elle vraiment épanouie dans son hameau perdu, dans son mariage routinier ? Alors que Zelda lui conte son existence positive et joyeuse, Hanna se demande s’il est encore possible de changer la sienne…

  

♦ Les étoiles de Noss Head #4, Les Origines Première Partiede Sophie Jomain: Chaque fois que je croyais que notre vie était cousue de fil blanc, Leith et moi devions faire face à une nouvelle adversité, une nouvelle attaque. J’en venais à me demander si, un jour, nous goûterions à la paix à laquelle nous aspirions. Personne ne mesure l’immensité de sa chance quand il affirme que son existence est monotone. Personne. Aux innocents les mains pleines… C’est ce qu’on dit. Mais moi, je n’étais plus innocente du tout. Alors, que me réserverait le destin, cette fois-ci ? Que me volerait-il ? J’en avais une vague idée. J’allais devoir me préparer au pire.

♦ La Part des Flammes de Gaëlle Nohant : Mai 1897. Le Tout-Paris se presse à la plus mondaine des ventes de charité. La charismatique duchesse d’Alençon, petite soeur de Sissi, a pris deux jeunes femmes sous sa protection en dépit du qu’en-dira-t-on. Scellant le destin de ces trois héroïnes, l’incendie du Bazar de la Charité bouscule ce monde cruel et raffiné et plonge Paris dans le deuil. Mais il permet aussi des amours et des rapprochements imprévus, des solidarités nouvelles, des libertés inespérées. Car naître à soi-même demande parfois d’en passer par le feu.

♦ Influenza #1, Les Ombres du Ciel de Eric Marchal : 1941, île de Wight. La guerre ravage l’Europe et Alex Beaumont fête son diplôme de médecin. Alors que tout le disposait à une brillante carrière, il est contacté par le département des services secrets spécialisé dans la désinformation. Les Alliés s’intéressent à la grippe espagnole qui, en 1918, fit plus de morts que la Première Guerre mondiale. L’épidémie aurait été une arme biologique fabriquée par les Allemands, dont ils possèderaient encore des souches. L’opération Influenza est lancée : aux côtés d’une des premières femmes pilotes de la RAF, Alex traque, de Londres à Shanghai, une vérité qui pourrait sceller le sort du conflit mondial.

 

J’ai également eu droit à un livre offert puisque j’avais acheté deux livres publiés par Le Livre de Poche :

L'Enfant-rien

♦ L’enfant-rien de Nathalie Hug : Petit garçon étrange, Adrien guette chaque semaine l’arrivée du père de sa demi-sœur, dans l’espoir de recueillir un regard, une parole ou un geste tendre. S’il rêve d’un papa, Adrien veut surtout percer le secret de sa naissance, secret qu’il croit enfermé dans une boîte rouge, cachée hors de sa portée. Le jour où sa mère se fait renverser par une voiture et se transforme en « tas-de-fraises-à-la-crème », la possibilité d’une vie différente s’ouvre à lui. Mais Adrien, l’enfant-rien, peut-il vraiment trouver sa place dans une famille qui n’est pas la sienne ?

Bookhaul

Bookhaul #4 – Salon du livre de Paris

Qui dit Salon du Livre, dit forcément gros bookhaul… C’est parti ! J’attaque avec les grands formats, puis les poches, puis deux extras 😉

♦ Pinocchio de Carlo Collodi, illustré par Jérémie Almanza : Un monument de la littérature italienne, illustré entre légèreté et noirceur par Jérémie Almanza. Deuxième livre le plus vendu en Italie au XXe siècle après La Divine Comédie de Dante Alighieri, Pinocchio est un monument de la littérature italienne. Il nous est naturel de penser que Pinocchio a toujours existé, on ne s’imagine pas en effet un monde sans Pinocchio. Cette très belle édition inédite traduite par Nathalie Castagne propose une immersion dans un imaginaire où la dualité est mise à l’honneur par l’illustrateur, Jérémie Almanza : personnages cartoonesques et véritables monstres, décors enchanteurs et environnements délétères… Son souhait, faire se côtoyer légèreté et noirceur. Au coeur de l’Italie, Geppetto vieillard solitaire fabrique accidentellement dans un morceau de bois un pantin extraordinaire capable de parler, et dont le nez s’allonge à chaque mensonge… Il l’appelle Pinocchio.

♦ Les Outrepasseurs #1, Les Héritiers de Cindy Van Wilder : Peter, un adolescent sans histoires, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète, les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…

♦ Là où tombent les anges de Charlotte Bousquet : Solange, dix-sept ans, court les bals parisiens en compagnie de Clémence et Lili. Naïve, la tête pleine de rêve, elle se laisse séduire par Robert Maximilien et accepte de l’épouser. Mais son prince est un tyran jaloux, qui ne la sort que pour l’exhiber lors de dîners mondains. Coincée entre Robert et Emma, sa vieille tante aigrie, Solange étouffe à petit feu. Heureusement Lili la délurée et la douce Clémence sont là pour la soutenir. Quand la première guerre mondiale éclate, Robert est envoyé sur le front. C’est l’occasion pour Solange de s’affranchir de la domination de son mari et de commencer enfin à vivre, dans une ville où les femmes s’organisent peu à peu sans les hommes…

♦ Alera #1 de Cayla Kluver : À la perspective d’épouser l’homme que son père a choisi pour lui succéder à la tête du royaume d’Hytanica, la princesse Alera a la désagréable impression qu’on lui impose un destin dont elle ne veut pas. Lorsque Narian, séduisant et mystérieux jeune homme originaire du royaume ennemi de Cokyri, arrive avec un passé obscur dont il refuse de parler, les nouveaux désirs d’Alera menacent alors de détruire le royaume. La découverte du secret de Narian va plonger Alera dans un monde terrifiant de complots, de querelles familiales et de guerres ancestrales. Alera, désemparée, ne sait plus que croire, ni à qui elle peut encore faire confiance.

♦ Le Journal secret de Charlotte Brontë de Syrie James : Même si Charlotte Brontë est pauvre, au physique quelconque et sans relation, elle possède une fougue qui ne se révèle qu’au travers de ses écrits. Vivant retirée dans le Yorkshire avec ses soeurs, son frère et un père qui devient aveugle, elle rêve d’un amour réel aussi dévorant que ceux qu’elle crée. Dans les pages de son journal intime, Charlotte Brontë dépeint ses plus profonds sentiments ainsi que sa scandaleuse passion pour l’énigmatique Arthur Bell Nicholls, le nouveau vicaire de son père.

♦ La Conspiration #2, la Carte du Destin de Maggie Hall : L’amour pourrait sauver le monde… ou bien l’anéantir. Deux semaines. Il a suffi de deux semaines pour qu’Avery, lycéenne américaine sans histoires, se découvre héritière du Cercle, une puissante société secrète qui tire les ficelles de la politique mondiale. Les voyages en jet, les virées en yacht et les soirées dans les clubs les plus huppés de la planète ont toutefois pour Avery une contrepartie plus que violente : en plus d’avoir kidnappé sa mère, les ennemis du Cercle multiplient les meurtres de sang-froid. De Calcutta à Venise en passant par les îles grecques, Jack et Stellan épaulent Avery dans sa quête du secret de la prophétie, mais leurs motivations restent troubles, tout comme les sentiments de la jeune fille pour les deux garçons. Difficile de naviguer dans les eaux du destin quand la carte est illisible…

♦ La Dame et le Poète de Maeve Haran : Dans l’Angleterre élisabéthaine, il ne fait pas bon être érudite lorsque l’on est une jeune fille de bonne famille. Pourtant, la jeune Ann More a reçu une solide éducation de la part de son grand-père. Conséquence de cette anomalie : la jeune fille refuse d’épouser un homme avec lequel elle n’aurait aucun plaisir à vivre. Un tel entêtement ne peut que lui créer des problèmes, surtout lorsqu’il se double d’un amour déraisonnable pour un jeune poète à la réputation sulfureuse… un certain John Donne.

♦ Chroniques de Meryton d’Elizabeth Aston : Dans Orgueil & Préjugés, Maria Lucas, la petite soeur de Charlotte Lucas, est souvent présentée comme une jeune fille timide et écervelée. Pourtant, elle n’est pas ce qu’elle semble être… Alors qu elle est en voyage à Londres, elle rencontre Henry Fletcher, un capitaine de la Royal Navy, et en tombe amoureuse. Ils se fiancent secrètement avant que le jeune homme ne parte en mer. De retour à Meryton, elle entretient avec lui une correspondance enflammée tout en lui décrivant sa vie dans le Hertfordshire où s’installe un certain Mr Bingley accompagné de son meilleur ami : Mr Darcy.

♦ Le Manuscrit Perdu de Jane Austen de Syrie James : Après avoir acheté un vieux livre, Samantha McDonough y trouve, coincée à l intérieur, une lettre évoquant un manuscrit « qui a disparu à Greenbriar, dans le Devon ». L’auteure de cette missive, elle en est sûre, ne peut être que Jane Austen ! Elle se rend alors à Greenbriar et demande au séduisant propriétaire des lieux, Anthony Whitacker, de partir avec elle à sa recherche. Lorsqu’ils découvrent les feuillets, ils sont immédiatement absorbés par ce roman inédit. En se plongeant dans ce récit du passé, tous deux écrivent leur propre histoire qui risque de les changer à tout jamais.

♦ Le Journal de Capitaine Wentworth d’Amanda Grange : Lorsque Frederick Wentworth, promis à une brillante carrière dans la Marine, et Anne Elliot se rencontrent, ils tombent amoureux et se fiancent. Mais la marraine de la jeune femme la persuade de mettre fin à cette union. Des années plus tard, après être devenu capitaine et avoir fait fortune, Wentworth la retrouve. Il s’aperçoit très vite que ses sentiments pour Anne n’ont pas changé. Elle est toujours belle et pleine d’esprit. La vie leur accordera-t-elle une seconde chance ?

♦ La Cuisinière de Mary Beth Keane : Immigrée irlandaise courageuse et obstinée arrivée seule à New York à la fin du XIXe siècle, Mary Mallon travaille comme lingère avant de se découvrir un talent caché pour la cuisine. Malheureusement, dans toutes les maisons bourgeoises où elle est employée, les gens contractent la typhoïde, et certains en meurent. Mary, de son côté, ne présente aucun symptôme de la maladie. Au contraire, sa robustesse est presque indécente. Des médecins finissent par s’intéresser à son cas, mais la cuisinière déteste qu’on l’observe comme une bête curieuse et refuse de coopérer. Pourquoi la traite-t-on comme une malade alors qu’elle est en parfaite santé ? Les autorités sanitaires, qui la considèrent comme dangereuse décident de l’envoyer en quarantaine sur une île au large de Manhattan. Commence alors pour Mary Mallon, femme indépendante, un combat à armes inégales pour sa liberté…

♦ Les Borgia d’Alexandre Dumas : Le 11 août 1492, grâce aux manœuvres de son fils César, Rodéric Borgia est élu pape sous le nom d’Alexandre VI. Son ambition est de redonner à Rome une influence politique, des territoires, une armée et de l’argent. Après avoir installé sa famille aux places importantes, sa puissance devient petit à petit immense. Parallèlement aux alliances que le pape fait et défait au gré des événements, son fils César écarte de son chemin ses ennemis et ceux qui le gênent. Ainsi, par le poison ou le bras de son fidèle sbire Micheletto, il se débarrasse de son frère aîné Francesco, des maris successifs de sa sœur Lucrèce, de ses conquêtes féminines dont il se lasse, des maris jaloux… Mais le poison finit par se retourner contre Alexandre et César qui, par un malheureux concours de circonstances, boiront du vin empoisonné. Alexandre en meurt mais César survit, affaibli physiquement et délaissé par ses alliés. Pour rester en grâce, il vend les voix de cardinaux dont il dispose pour l’élection de Pie III puis celle de Jules II, ce qui ne l’empêchera pas d’être fait prisonnier au nom du roi d’Espagne et de mourir à la suite d’une escarmouche après son évasion orchestrée par Micheletto.

♦ Marie Stuart de Stefan Zweig : Reine d’Écosse à l’âge de six jours, en 1542, puis reine de France à dix-sept ans par son mariage avec François II, Marie Stuart est veuve en 1560. Elle rentre alors en Écosse et épouse lord Darnley, avant de devenir la maîtresse du comte Bothwell. Lorsque ce dernier assassine Darnley, Marie doit se réfugier auprès de sa rivale, Élisabeth Ire, reine d’Angleterre. Celle-ci la retiendra vingt ans captive, avant de la faire condamner à mort. Son courage devant le supplice impressionnera les témoins, au point de métamorphoser celle que l’on disait une criminelle en une martyre de la foi catholique. Sur cette figure fascinante et controversée de l’histoire britannique, le biographe de Marie-Antoinette et romancier de Vingt-quatre heures de la vie d’une femme a mené une enquête rigoureuse. Ce récit passionné et critique nous la restitue avec ses ombres et ses lumières, ses faiblesses et sa grandeur.

♦ Le Pigeon de Patrick Süskind : Lorsque lui arriva cette histoire de pigeon qui, du jour au lendemain, bouleversa son existence, Jonathan Noël avait déjà dépassé la cinquantaine, il avait derrière lui une période d’une bonne vingtaine d’années qui n’avait pas été marquée par le moindre événement, et jamais il n’aurait escompté que pût encore lui arriver rien de notable, sauf de mourir un jour.Et cela lui convenait tout à fait. Car il n’aimait pas les événements, et il avait une véritable horreur de ceux qui ébranlaient son équilibre intérieur et chamboulaient l’ordonnance de sa vie.

♦ Stardust de Neil Gaiman : D’un côté, il y a Wall, paisible village niché au sein d’une calme forêt anglaise. de l’autre, le pays des fées, univers d’enchantements, de sorcières, de licornes et de princes sanguinaires. Entre les deux, il y a le mur, l’infranchissable et épaisse muraille qui ceint le hameau et le sépare de féerie. infranchissable ? Pas tout à fait, puisque tous les neuf ans s’ouvre la foire des fées qui, durant un jour et une nuit, permet aux deux mondes de se rencontrer. dans certaines circonstances, cependant, attendre si longtemps pour pénétrer en féerie est impossible. Car quand on s’appelle Tristan Thorn et que l’on a promis à sa belle l’étoile filante tombée du firmament de l’autre côté du mur, aucun obstacle ne saurait s’élever contre l’amour…

♦ Un assassinat de qualité de Ann Granger : Londres, 1867, le mal rôde dans les rues… Un soir d’octobre, alors que l’inspecteur Ben Ross de Scotland Yard rentre chez lui un samedi soir, le fog tourbillonne et l’enveloppe comme une bête vivante. Lorsque le brouillard se lève le lendemain matin, une femme gît assassinée dans Green Park. Allegra Benedict était la belle épouse italienne d’un marchand d’art de Piccadilly. Mais qu’avait-elle été faire à Londres cet après-midi, et pourquoi avait-elle été vendre sa broche dans Burlington Arcade quelques heures avant sa mort ? Alors que Ben commence son enquête, son épouse Lizzie – avec l’aide de leur bonne Bessie – se penche sur la vie privée d’Allegra et découvre plus d’une raison pour laquelle quelqu’un pourrait vouloir sa mort…

♦ Du fond de mon coeur, lettres à ses nièces de Jane Austen : En tante attentionnée, elle se montre toujours prête à guider ses jeunes nièces, à les conseiller. Elle leur parle d’écriture, de stratégie amoureuse, de sa vie à la campagne, avec l’humour et l’élégance qui font le sel de ses romans. Ces lettres révèlent une touchante intimité et on acquiert bien vite la conviction que Jane Austen n’avait rien à envier à ses attachantes héroïnes. Pour compléter cette correspondance, nous avons ajouté trois textes, écrits par les trois nièces de Jane à propos de leur tante. Ce sont des documents émouvants, décrivant son physique, ses habitudes, son caractère. L’ensemble de ces textes et de ces lettres n’avait jamais été traduit en français. Il nous a semblé opportun de les réunir et ce sont certainement les derniers textes de Jane Austen qui nous restaient à découvrir.

♦ Peaky Blinders, saison 2 : Deux années ont passé depuis que Grace est partie. Tommy a consolidé la place des Peaky blinders à Birmingham et prépare son expansion à Londres, mais Darby Sabini ne compte pas laisser son territoire lui échapper. Campbell refait surface et piège Tommy pour qu’il commette un meurtre pour le compte de la Couronne.

Bookhaul

Bookhaul #3 : Petite visite Londonienne

Jeudi 25 février, avec ma maman, nous avions prévues de passer la journée à Londres pour faire du shopping et nous déconnecter un peu. Alors forcément, passage à Londres = passage chez Waterstones = je suis revenue avec plein de livres que je vous présente ici 😉 heureusement que j’avais prévu le budget à l’avance ! Si vous avez l’occasion d’aller à Londres, même si vous ne lisez pas en anglais, allez faire un tour dans le Waterstones de Picadilly Circus, il vaut vraiment le coup d’œil (cinq étages, des goodies et des livres jusqu’à en perdre la tête…)

Petits résumés des livres que j’y ai acheté :

The Somnambulist Elijah's Mermaid Extraordinary Means

♦ The Somnambulist de Essie Fox : When 17-year-old Phoebe Turner visits Wilton’s Music Hall to watch her Aunt Cissy performing on stage, she risks the wrath of her mother Maud who marches with the Hallelujah Army, campaigning for all London theatres to close. While there, Phoebe is drawn to a stranger, the enigmatic Nathaniel Samuels.

♦ Elijah’s Mermaid de Essie Fox : Since she was found as a baby, floating in the Thames one foggy night, the web-toed Pearl has been brought up in a brothel known as the House of Mermaids. Cosseted and pampered there, it is only when her fourteenth birthday approaches that Pearl realises she is to be sold to the highest bidder. Meanwhile, the orphaned twins, Lily and Elijah, have shared an idyllic childhood, raised in a secluded country house with their grandfather, Augustus Lamb. But when Lily and Elijah go on a visit London, a chance meeting with the ethereal Pearl will have repercussions for all of them, binding their fates together in a dark and dangerous way… In this bewitching, sensual novel, Essie Fox has written another tale of obsessive love and betrayal, moving from the respectable worlds of Victorian art and literature, and into the shadowy demi-monde of brothels, asylums and freak show tents – a world in which nothing and no-one is quite what they seem to be. 

♦ Extraordinary Means de Robyn Schneider : When he’s sent to Latham House, a boarding school for sick teens, Lane thinks his life may as well be over. But when he meets Sadie and her friends – a group of eccentric troublemakers – he realises that maybe getting sick is just the beginning. That illness doesn’t have to define you, and that falling in love is its own cure. Extraordinary Means is a darkly funny story about true friendships, ill-fated love and the rare miracle of second chances.

Salt to the Sea Glass Sword The Winner's Curse

♦ Salt to the Sea de Ruta Sepetys : It’s early 1945 and a group of people trek across Germany, bound together by their desperation to reach the ship that can take them away from the war-ravaged land. Four young people, each haunted by their own dark secret, narrate their unforgettable stories. This inspirational novel is based on a true story from the Second World War. When the German ship the Wilhelm Gustloff was sunk in port in early 1945 it had over 9000 civilian refugees, including children, on board. Nearly all were drowned. Ruta Sepetys, acclaimed author of Between Shades of Grey, brilliantly imagines their story.

♦ Glass Sword (Red Queen, #2) de Victoria Aveyard : Mare’s blood is red – the colour of common folk – but her Silver ability, the power to control lightning, has turned her into a weapon that the royal court tries to control. The crown calls her an impossibility, a fake, but as she makes her escape from the prince and friend who betrayed her, Mare uncovers something startling: she is not the only one of her kind. Pursued by the Silver king, Mare sets out to find and recruit other Red and Silver fighters to join in the struggle against her oppressors. But Mare finds herself on a deadly path, at risk of becoming exactly the kind of monster she is trying to defeat. Will she shatter under the weight of the lives that are the cost of rebellion? Or have treachery and betrayal hardened her forever? 

 

♦ The Winner’s Curse (The Winner’s Trilogy, #1) de Marie Rutkoski : As a general’s daughter in a vast empire that revels in war and enslaves those it conquers, seventeen-year-old Kestrel has two choices: she can join the military or get married. But Kestrel has other intentions. One day, she is startled to find a kindred spirit in a young slave up for auction. Arin’s eyes seem to defy everything and everyone. Following her instinct, Kestrel buys him—with unexpected consequences. It’s not long before she has to hide her growing love for Arin. But he, too, has a secret, and Kestrel quickly learns that the price she paid for a fellow human is much higher than she ever could have imagined. Set in a richly imagined new world, The Winner’s Curse by Marie Rutkoski is a story of deadly games where everything is at stake, and the gamble is whether you will keep your head or lose your heart.

The Winner's Crime The Taming of the Queen Carry On

♦ The Winner’s Crime (The Winner’s Trilogy, #2) de Marie Rutkoski : Lady Kestrel’s engagement to Valoria’s crown prince calls for great celebration: balls and performances, fireworks and revelry. But to Kestrel it means a cage of her own making. Embedded in the imperial court as a spy, she lives and breathes deceit and cannot confide in the one person she really longs to trust… While Arin fights to keep his country’s freedom from the hands of his enemy, he suspects that Kestrel knows more than she shows. As Kestrel comes closer to uncovering a shocking secret, it might not be a dagger in the dark that cuts him open, but the truth. Lies will come undone, and Kestrel and Arin learn just how much their crimes will cost them in this second book in the breathtaking Winner’s trilogy.

♦ The Taming of the Queen de Philippa Gregory : Kateryn Parr, a thirty-year-old widow in a secret affair with a new lover, has no choice when a man old enough to be her father who has buried four wives – King Henry VIII – commands her to marry him. Kateryn has no doubt about the danger she faces: the previous queen lasted sixteen months, the one before barely half a year. But Henry adores his new bride and Kateryn’s trust in him grows as she unites the royal family, creates a radical study circle at the heart of the court, and rules the kingdom as Regent. But is this enough to keep her safe? A leader of religious reform and the first woman to publish in English, Kateryn stands out as an independent woman with a mind of her own. But she cannot save the Protestants, under threat for their faith, and Henry’s dangerous gaze turns on her.The traditional churchmen and rivals for power accuse her of heresy – the punishment is death by fire and the king’s name is on the warrant…

♦ Carry on de Rainbow Rowell : Simon Snow just wants to relax and savor his last year at the Watford School of Magicks, but no one will let him. His girlfriend broke up with him, his best friend is a pest, and his mentor keeps trying to hide him away in the mountains where maybe he’ll be safe. Simon can’t even enjoy the fact that his roommate and longtime nemesis is missing, because he can’t stop worrying about the evil git. Plus there are ghosts. And vampires. And actual evil things trying to shut Simon down. When you’re the most powerful magician the world has ever known, you never get to relax and savor anything. Carry On is a ghost story, a love story, a mystery and a melodrama. It has just as much kissing and talking as you’d expect from a Rainbow Rowell story — but far, far more monsters.

Prodigy
♦ Prodigy (Legend, #2) de Marie Lu : Injured and on the run, it has been seven days since June and Day barely escaped Los Angeles and the Republic with their lives. Day is believed dead having lost his own brother to an execution squad who thought they were assassinating him. June is now the Republic’s most wanted traitor. Desperate for help, they turn to the Patriots – a vigilante rebel group sworn to bring down the Republic. But can they trust them or have they unwittingly become pawns in the most terrifying of political games?
J’ai également acheté un coffret dans la collection British Library par Penguin de tous les romans de Sherlock Holmes écrits par Sir Arthur Conan Doyle, voilà qui vient compléter ma petite collection de cette édition 🙂 :