Chroniques Livres

Le club de l’Ours Polaire #1, Stella et les mondes gelés de Alex Bell

Chez Gallimard jeunesse, janvier 2018, 368 pages.
Illustré par Tomislav Tomic / Traduit par Faustina Fiore
Ma note : ★★★★☆
Quatrième de couverture :

Stella Flocus Pearl a toujours voulu accompagner son père sur les terres inconnues de ses voyages. Son rêve se réalise le jour de ses douze ans : partir en exploration avec le Club de l’Ours Polaire ! Aux côtés d’un chuchoteur de loups, d’un magicien snob et arrogant et d’un demi-elfe timide et maladroit, Stella se lance à la conquête des étendues polaires. Mais une catastrophe vient bouleverser l’expédition et d’innombrables dangers se dressent bientôt sur leur chemin. Un univers magique peuplé de fées et de yétis, d’engeleurs et de pirates des neiges…

Mon avis :
Voici un roman que je n’avais absolument pas vu passer sur les réseaux sociaux ou en librairie à sa sortie. Ce n’est qu’en me rendant en librairie pendant ma semaine de cours que je l’ai vu au rayon jeunesse et que j’ai été attirée par sa couverture pleine de détails et par son titre accrocheur : Le club de l’Ours Polaire. Une camarade de promotion l’avait reçu en service de presse et me l’a donc prêté, je l’ai lu d’une traite en deux jours à peine tant l’histoire m’a tout de suite entraînée au fil des pages !
Nous découvrons le personnage de Stella Floccus, une toute jeune adolescente qui rêve de rejoindre le Club de l’Ours Polaire, dans lequel son père adoptif part toujours à l’aventure. Malheureusement, elle n’a pas le droit d’en faire partie parce qu’elle est une fille. Félix, son père adoptif qui l’a trouvé lors d’une expédition, alors qu’elle n’était qu’un bébé et déposée dans la neige, va cependant tout faire pour l’embarquer avec lui dans cette nouvelle expédition qui s’annonce plus intéressante que jamais : partir au point le plus froid du Pôle. Il faut dire que ce serait un magnifique cadeau d’anniversaire pour la jeune fille qui rêve d’aventures. Stella va alors faire la connaissance trois autres jeunes aventuriers embarqués, comme elle, dans ce voyage. Mais dès le premier jour, les quatre jeunes vont se retrouver séparés des adultes et devoir faire route par leurs propres moyens…
Ce premier tome est un sublime hommage à la Croisée des Mondes, aux Chroniques de Narnia, à Harry Potter et à toutes ces sagas jeunesse que nous avons pu lire pendant nos plus jeunes années, je pense que cette nouvelle trilogie a tout pour devenir culte dans le rayon jeunesse : des personnages attachants, des rebondissements à la pelle, des animaux mignons et des créatures que l’on a un peu moins envie de câliner, des paysages enneigés, de la magie et du fantastique et surtout une quête d’identité pour le personnage principal qui part donc dans un voyage terriblement intéressant !
Malgré tout, on pourrait lui reprocher justement d’être trop ressemblant à toutes ces sagas bien connues, mais je pense vraiment que les tomes suivants sauront se montrer plus originaux et que ce tome-ci était surtout introducteur aux personnages et à l’univers en général. En tout cas, la fin de ce premier tome laisse présager une direction un peu plus sombre pour la suite… J’ai hâte de la découvrir !
Publicités

5 commentaires sur “Le club de l’Ours Polaire #1, Stella et les mondes gelés de Alex Bell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s