Chroniques Livres

Grace and Fury #1 de Tracy Banghart

Chez Hachette Romans, Septembre 2018, 360 pages.
Ma note : ★★★★☆

Quatrième de couverture :
« Il était interdit aux femmes de lire. Il était interdit aux femmes de faire quoi que ce soit, vraiment. »
Toute sa vie, Serina a été formée pour devenir Grâce : une femme choisie pour son élégance, sa beauté, et pour se tenir aux côtés du roi. Cette année, c’est le prince héritier, Malachi, qui va choisir sa compagne. Serina se rend donc dans la capitale de Viridia accompagnée par sa sœur, Nomi, qui deviendra sa servante. La première y voit l’opportunité de sauver sa famille de la pauvreté ; la seconde n’y reconnaît qu’un exemple de plus de l’oppression des femmes. Contre toute attente, c’est Nomi qui est choisie pour devenir Grâce. Mais elle cache aussi un lourd secret : elle sait lire, une activité interdite aux femmes de ce pays. Lorsque les deux sœurs sont surprises en possession d’un ouvrage que Nomi a volé dans la bibliothèque royale, Serina se dénonce aussitôt comme coupable. Elle est alors envoyée sur le mont aux Ruines : une île devenue prison pour femmes.
Si elle veut survivre, Serina devra s’endurcir. De son côté, Nomi la rebelle devra faire semblant de se soumettre aux règles du palais afin de gagner l’influence nécessaire pour délivrer sa sœur. C’est un livre, caché dans les affaires de Nomi, qui lui fait entrevoir la vérité. Et si Viridia avait autrefois été dirigée par des femmes ? Si la personne qui lui avait laissé le livre était un allié ?

Mon avis :
Je remercie les éditions Hachette et NetGalley de m’avoir permis de découvrir ce roman.

Grace and Fury est un premier tome totalement addictif que j’ai eu beaucoup de mal à lâcher avant de l’avoir terminé. Tracy Banghart parvient à nous embarquer tout de suite dans le vif du sujet sans nous perdre en cours de route et c’est très appréciable. Si le début m’a largement fait penser à la saga La Sélection de Kiera Cass (publié chez Robert Laffont dans la Collection R) et à d’autres séries de YA un peu historiques du même genre comme on a pu en voir beaucoup, passé les premiers chapitres nous rentrons dans un univers vraiment original que j’ai absolument adoré.

Nous découvrons l’histoire de Serina et Nomi, deux sœurs qui n’ont pas grand chose en commun à part l’affection qu’elles ont l’une pour l’autre. Alors que la première a toujours été formée pour devenir une Grâce, la future compagne de l’Héritier du royaume, Nomi a quant à elle été formée pour devenir sa suivante. Elles n’ont donc pas du tout les mêmes intérêts et encore moins le même tempérament. Mais contre toute attente, c’est Nomi qui se fait remarquer de Malachi, l’Héritier, et qui va être choisie à la place de sa soeur pour devenir une Grâce. Serina quant à elle, va être prise de cours face à cette annonce et va devoir devenir une suivante le plus rapidement possible et soutenir sa soeur dans cette nouvelle étape de sa vie. C’est en tentant de lui changer les idées qu’elle va être arrêter, surprise en possession d’un livre alors que c’était Nomi la vraie coupable, ce qui est strictement interdit pour une femme. Serina va alors être envoyée au Mont Destruction, ou une toute autre destinée l’attend : se battre littéralement pour sa survie.

J’ai absolument adoré l’évolution des deux personnages principaux et la relation qu’elles entretiennent au début du roman. Quand Nomi est choisie à la place de Serina, je m’attendais à ce que cette dernière veuille se venger à tout prix, et elle choisit plutôt de soutenir sa sœur malgré sa peine. J’ai trouvé le choix de Tracy Banghart très original, parce que les familles qui se déchirent en romans YA on en a déjà vu beaucoup ! Les deux sœurs évoluent énormément au cours de ce roman, qui n’est pourtant qu’un premier tome. Chacune de leur côté, elles vont faire face à des épreuves et un monde brutal qu’elles n’avaient jamais pu imaginer puisqu’elles se retrouvent à suivre un chemin qui n’était pas celui tracé pour elle à la base. Nomi va devoir apprendre à devenir discrète, à séduire l’Héritier et son entourage pour savoir ce qu’est devenue sa sœur et tenter de la secourir, et Serina va devoir apprendre à se battre pour sa survie. Chacune va devoir se méfier de son entourage, car ni au palais ni au Mont Destruction on ne sait vraiment à qui se fier.

Un premier tome totalement addictif, dans lequel on rentre immédiatement grâce aux chapitres aux points de vue alternés entre les deux sœurs, impossible de s’ennuyer. Je tiens également à souligner l’aspect féministe de ce roman, tous les éléments qui sont interdits aux femmes et qui sont petit à petit expliqués au fil du récit, et ces héroïnes terriblement fortes qui vont tenter de faire revenir les choses dans le droit chemin… cela ne peut que nous parler dans notre société actuelle. J’ai terriblement hâte de découvrir la suite, car la dernière partie de ce premier tome était haletante au possible ! Je vous conseille vraiment de découvrir ces deux héroïnes et l’univers de Tracy Banghart !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s