Adaptations·Chroniques Livres

Le livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness

Chez Le Livre de Poche, Mai 2012, 832 pages.
Ma note : ★★★★★
Coup de cœur

Quatrième de couverture :
Diana Bishop est la dernière d’une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous – démons, sorcières et vampires – le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu’énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au cœur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

Mon avis :
C’est en découvrant la série adaptée du roman que j’ai décidé de me plonger dans cette lecture. En effet, pour ceux qui l’ignorent, une nouvelle série intitulée A Discovery of Witches a débuté sa diffusion il y a quelques semaines en Angleterre et nous plonge dans un monde assez semblable au notre, mais peuplé de vampire, sorcières et démons… Tout un programme ! J’ai eu un véritable coup de cœur pour la série, et vu que j’entends beaucoup de bien de cette trilogie depuis sa sortie, j’ai enfin passé le cap et emprunté le premier tome à la médiathèque !

Le Livre Perdu des Sortilèges, c’est surtout la rencontre avec un personnage principal fort : Diana Bishop, une sorcière qui s’ignore et qui refuse d’avoir recours à ses pouvoirs. Installée à Oxford pour ses recherches sur l’alchimie, elle va littéralement chamboulé tout le monde des créatures surnaturelles en empruntant un manuscrit recherché de tous et qu’elle semble être la seule à pouvoir faire apparaître. Sollicitée alors par les sorcières qui veulent à tout prix mettre la main sur ce manuscrit, elle va également faire la rencontre de Matthew Clairmont, un vampire, qui va la prendre sous sa protection…

Mais ce roman, et ce premier tome, c’est bien plus qu’une histoire entre une sorcière et un vampire ou une petite guerre entre créatures. Si le résumé de base semble assez simple, une romance paranormale avec la quête d’un manuscrit magique, l’histoire se complexifie énormément au fil du roman et je pense que je ne suis pas au bout de mes surprise avec les tomes suivants vu la fin du premier ! En plus de l’aspect fantastique, on retrouve de nombreuses notions d’alchimie, de génétique qui donnent de vraies bases solides à l’univers créé par Deborah Harkness autour de ses personnages, c’est une mythologie que l’on prend un réel plaisir à découvrir au fil des pages. C’est un roman à la croisée des genres, qui mêle fantastique, romance et qui tend presque vers le roman historique.

Je ne me suis pas ennuyée une seconde, entre la personnalité forte de Diana qui ne se fait pas marcher sur les pieds et qui refuse fréquemment que l’on prenne des décisions à sa place, la relation qui s’établit entre elle et Matthew et le danger que cela implique, l’entourage des deux qui nous présente des personnages secondaires incroyables, mais également la multitude de scènes d’actions (qui n’arrivent que dans la seconde partie du roman, donc soyez prévenus que la première partie peut vous sembler un peu lente), de révélations et de rebondissements… L’écriture de Deborah Harkness nous plonge dans cet univers, ce monde à part mais pourtant si proche du notre, ce qui permet réellement de s’attacher aux personnages. Avoir visité Oxford cet été m’a permis de me sentir encore plus proche des événements puisque je connaissais les lieux décrits !

Le vouvoiement entre Diana et Matthew m’a cependant un peu déstabilisée après un certain moment, je l’ai trouvé assez hors de propos et j’attendais vraiment qu’ils passent au tutoiement… j’attends donc de voir ce qu’il en sera dans les tomes suivants. J’espère également vraiment en découvrir plus sur les personnages secondaires et le passé de certains personnages comme Miriam par exemple. En conclusion, un énorme coup de cœur et je me retiens de me jeter sur le tome 2 parce que j’ai d’autres lectures qui m’attendent pour le moment.
J’ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre, tout en ayant envie de le faire durer au maximum ! Je recommande vivement à la fois ce roman, mais également la série qui est totalement addictive et que j’attends impatiemment chaque semaine… Je vous laisse découvrir la bande-annonce :

Publicités

Un commentaire sur “Le livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s