Chroniques Livres

Idiss de Robert Badinter

Chez Fayard, Octobre 2018, 226 pages.
Ma note : 4/5

Quatrième de couverture :
J’ai écrit ce livre en hommage à ma grand-mère maternelle, Idiss. Il ne prétend être ni une biographie, ni une étude de la condition des immigrés juifs de l’Empire russe venus à Paris avant 1914. Il est simplement le récit d’une destinée singulière à laquelle j’ai souvent rêvé. Puisse-t-il être aussi, au-delà du temps écoulé, un témoignage d’amour de son petit-fils.

Mon avis :
Je remercie les éditions Fayard et Netgalley France pour la lecture de cet ouvrage.

Première lecture d’un livre de Robert Badinter pour moi et cela a été une excellente surprise. J’avoue l’avoir demandé parce qu’il était en top des ventes, que beaucoup de clients me le réclamaient et que la curiosité l’a emportée. Cela a finalement été un excellent moment de lecture parce que l’écriture de Robert Badinter est extrêmement fluide, accessible et agréable et cela m’a permis de me plonger entièrement dans le récit de la vie de sa grand-mère. Cela me conforte dans l’idée de m’intéresser de plus en plus à des récits de ce type, à des témoignages et à sortir de ma zone de confort.

Idiss est une femme que l’on découvre petit à petit au fil des pages. Née en 1863, originaire de Bessarabie, un pays situé anciennement près de la Roumanie et décimé par la Shoah, elle se retrouve soudainement déracinée. Elle va perdre tous ses repères, devoir changer de vie, ses habitudes. Sa famille va d’abord déménager pour tenter de se reconstruire une vie à Paris et tenter de lancer une entreprise dans le textile, à partir de rien. Pour ensuite lui demander de la rejoindre, même si la barrière de la langue restera un gros handicap pour Idiss. C’est personnage à part entière, une femme qui a dû se reconstruire quand on l’a arrachée à son pays. Idiss a donc vécu une vie difficile, pleine de rebondissements que l’on découvre au fil des chapitres. Son histoire personnelle a été marquée par l’histoire globale, les migrations, l’antisémitisme, la violence, le nazisme de la seconde guerre mondiale, l’extermination des juifs…

Un témoignage qui rend hommage à cette femme avec beaucoup de pudeur et de respect. Une lecture très émouvante que je recommande vivement !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s